0,47 euros par 100 g de boeuf, 0,35 pour le porc: une proposition de taxe sur la viande déposée au parlement européen

Climat: une ONG propose à l'Union européenne de taxer la viande

© Noam Galai - AFP

06 févr. 2020 à 15:35 - mise à jour 07 févr. 2020 à 07:25Temps de lecture2 min
Par J.C.

Faut-il taxer la viande ? C’est la proposition formulée par une ONG néerlandais, la TAPP Coalition, mercredi 5 février au Parlement européen.


►►► A lire: le rapport complet de la TAPP Coalition (en anglais)


Les Européens sont de gros consommateurs de viande. Selon des statistiques datant de 2012, répercutées par l’ONG, les Européens mangent par an 8,5 millions tonnes de poulet, 10,8 milions de tonnes de porc et 3,3 millions de tonnes de bœufs et veau.

Une étude parue dans Nature en 2018 sur l'impact de l'assiette dans l'environnement, estimait que les pays riche devraient consommer 90% de bœuf en moins, 60% de lait en moins, et diminuer par deux au moins la consommation d’œufs. 

Le prix que nous payons dans les magasins ne représente que la moitié du vrai coût environnemental de cette viande, selon la TAPP Coalition.

Une taxe de combien ?

Pour l’ONG, la taxe devrait être de 0,47 euros par 100 gramme de bœuf/veau d’ici 2030, 0,36 pour le porc et 0,17 pour le poulet.

Avec une telle taxe, l’ONG table sur une réduction de la consommation. De 30% pour le poulet d’ici 2030, de 57% pour le porc et de 67% pour le bœuf et le veau.

Climat: une ONG propose à l'Union européenne de taxer la viande
Climat: une ONG propose à l'Union européenne de taxer la viande © Tous droits réservés

Du win-win

Selon l’ONG, si la consommation de viande diminue et que celle des substituts à la viande à base de végétaux augmente, les coûts des soins de santé diminueront également, puisque les Européennes mangent en moyenne 50% de viande en plus que ce qui est recommandé.

Une taxe sur la viande bénéficierait également aux agriculteurs, car elle pourrait leur être reversée en priorité (de 31 à 46%) pour développer une agriculture plus durable.

Les consommateurs également y gagneraient car elle pourrait permettre de baisser la TVA et les subsides sur les fruits et légumes, par ailleurs, dont les prix baisseraient donc.

Enfin, l’ONG préconise d’utiliser une partie de cette taxe pour aider les ménages à faibles revenus et les pays en voie de développement à s’adapter au réchauffement climatique.

Que faut-il manger alors ?

Voici un schéma proposé par l’ONG dans son rapport : à gauche ce qu’il faut manger selon les recommandations diététiques ; à droite, l’impact environnemental de notre nourriture.

Climat: une ONG propose à l'Union européenne de taxer la viande
Climat: une ONG propose à l'Union européenne de taxer la viande © Tous droits réservés

Polémique en Belgique

La production et consommation de viande est souvent mise en cause ces dernières années. Ainsi, des campagnes "40 jours sans viande" ont été organisées en Belgique. Le boeuf est particulièrement pointé du doigt. Des critiques que les producteurs wallons réfutent.

Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que l'idée d'une taxe sur la viande est émise.

Cela avait fait ainsi polémique lors des dernières élections, lorsque le MR avait accusé Ecolo de vouloir cette taxe, ce que le parti vert avait réfuté

 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet