Regions

1 mois après le drame de Strepy, Florian est de retour chez lui

C’était il y a 1 mois tout pile, une voiture percute un rassemblement de gilles en plein carnaval. Le bilan est lourd : 6 décès 39 blessés dont 10 graves. Certains sont sortis de l’hôpital ces derniers jours. C’est le cas notamment de Florian.

Il a frôlé la mort

"Oui, je me considère comme un miraculé" confie le jeune homme de 29 ans. Le 20 mars, Florian est en costume de gille à Strepy. Vers 5 heures du matin, il emprunte avec le cortège la rue des Canadiens. C’est son dernier souvenir, Black out complet. Florian se réveille 2 jours plus tard à l’hôpital " ce sont les médecins et mes parents qui m’ont appris ce qu’il s’est passé."

Florian a frôlé la mort. Il est opéré d’urgence à cause d’une fracture du crâne. Le jeune homme est resté 3 semaines à l’hôpital " la pression retombe aujourd’hui" explique Olivier, le papa "je ne sais pas si c’était l’adrénaline qui nous tenait debout, maintenant mon épouse et moi-même commençons à subir le contrecoup. On est épuisé."

Florian est lui aussi très fatigué. Il doit encore subir plusieurs examens dans les prochains jours, mais a priori, il n’a aucune séquelle. Il a récupéré à la vitesse grand V, grâce notamment aux nombreuses marques de soutien " chaque message reçu m’a aidé moralement."

Sur les 10 blessés graves, environ la moitié est toujours à l’hôpital.

L’enquête se poursuit

Les enquêteurs poursuivent leurs auditions. C’est un travail de fourmi : il y a près de 200 témoignages à recueillir, à recouper. Cela prend du temps.

L’enquête piétine peut-être un peu plus concernant l’analyse technique du véhicule. La justice doit collaborer avec le constructeur de la voiture et cela semble caler de ce côté-là. Cela cale aussi au niveau des analyses toxicologiques. Les résultats de la prise de sang du conducteur ne sont pas encore connus. Rappelons que le test salivaire avait révélé qu’il était légèrement positif à l’alcool et négatif à la drogue. 

Rappelons que le conducteur est toujours en détention préventive. La chambre du conseil devra se prononcer ce vendredi sur la prolongation de cette détention pour 1 mois supplémentaire.

Sur le même sujet

Strépy-Bracquegnies : le conducteur reste en prison, inculpé de meurtre pour une des victimes

Regions Hainaut

Drame de Strépy-Bracquegnies : Paolo F, le conducteur de la BMW, reste en prison

Regions Hainaut

Articles recommandés pour vous