RTBFPasser au contenu
Rechercher

Culture web

"1001 fesses", le projet photo pour apprendre à aimer son postérieur

Loading...

Des fesses rebondies, des fesses tombantes, des fesses avec de la cellulite, d’autres avec des cicatrices, des fesses marquées par les vergetures, des fesses sur lequel le soleil a laissé des traces de maillot, des fesses jeunes et d’autres moins jeunes… Voici ce qu’on peut voir sur le compte Instagram "1001 fesses": des fessiers considérés comme "imparfaits" et pourtant si naturels et si beaux !

Les photos défilent et ne se ressemblent pas, comme les fessiers qui sont passés devant l’appareil d’Emilie Mercier et Frédérique Marseille, deux Montréalaises à l’origine du projet. Les deux femmes ont commencé cette collection en 2015. Leur objectif ? Photographier 1001 fessiers féminins ! “Quand on a commencé le projet, on était les pionnières au Québec. Mais depuis 2015, cette injonction au corps parfait a bien évolué. En ce moment, on voit un océan de projets comme celui-là sur les réseaux sociaux. J’ai l’impression que l’univers entier parle de diversité corporelle.explique Frédérique Marseille à POSITIVR.

Les images ne sont que la touche finale du projet artistique réel. En effet, ce sont les rencontres avec toutes ces femmes, ce petit moment de sororité, que nous recherchons à travers cette expérience.*

Toutes les femmes qui ont pris la pause devant l’objectif d’Emilie et Frédérique sont volontaires. "Tous les modèles sont anonymes, à la recherche de l’essence féminine cachée en chacun de nous. En photographiant des corps anonymes, nous essayons d’imaginer la beauté sous toutes ses formes. La beauté de l’identité féminine." Les photos sont prises à la lumière du jour, avec un appareil photo argentique expliquent les deux photographes sur leur site.

Pour découvrir le projet non censuré par les réseaux, rendez-vous sur le site internet. Nous vous invitons également à les suivre sur Instagram, pour pouvoir profiter des petits textes très touchants qui accompagnent chacune des photos.

*Peut-on lire sur le site officiel du projet.

Loading...
Loading...
Loading...
Loading...
Loading...

Sur le même sujet

Instagram veut vérifier l’âge de ses utilisateurs à l’aide d’un selfie

Réseaux sociaux

Ce musée de Buenos Aires sensibilise au cancer du sein en invitant les visiteurs à toucher certaines œuvres

Exposition - Musées

Articles recommandés pour vous