RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Namur

2022 devrait être un excellent cru pour les vignerons belges

Après une très mauvaise récolte en 2021 les viticulteurs belges devraient pouvoir se rattraper cette année grâce à des conditions météos très favorables .

La sécheresse fait des ravages dans certaines cultures mais ça n’est pas le cas partout. L’ensoleillement et les températures que nous connaissons actuellement font le bonheur des producteurs de vin belge. Plus globalement, les conditions météo de cette année ont été particulièrement propices. Jean-François Baele, propriétaire du Ry D’argent à Bovesse (La Bruyère) s’attend à une production exceptionnelle. Cette année la qualité et la quantité sont au rendez-vous : " Nous avons eu une très bonne fleuraison en début de saison avec suffisamment d’eau. On a vraiment eu ce qu’il fallait tant au niveau de la pluie, du vent que du soleil ! Et en plus, nous n’avons pas eu de gelée. Le résultat est beau à voir ! "

Grâce à ces conditions idéales, les maladies et les champignons n’ont par ailleurs pas vraiment posé de problème dans les vignes. L’optimisme est donc au rendez-vous après une année 2021 catastrophique à oublier rapidement: au Ry d’Argent, la production avait à peine atteint les 741 hectolitres alors qu’elle devrait dépasser les 1100 hectolitres cette année.

L’ensoleillement est tel que Jean-François Baele va pouvoir produire plus de vin rouge alors qu'il se focalise habituellement sur les vins mousseux (méthode traditionnelle). Le domaine compte de nombreux cépages, ce qui lui permet d’adapter sa production en fonction des conditions météo : "Cette année on devrait pouvoir atteindre 12, 13 degrés d’alcool sans devoir rajouter des sucres en fermentation. On dit parfois qu’on va bientôt avoir le climat de la Bourgogne d’il y a 20 ans mais on y arrive déjà ! A nous les grands crus !!! "

Bien décidé à poursuivre sur sa lancée le propriétaire du Ry d’argent va encore étendre son domaine. L’année prochaine il compte planter des vignes sur 3.5 hectares supplémentaires.

Sur le même sujet

Les vendanges très précoces cette année : la faute au réchauffement climatique

Belgique

Articles recommandés pour vous