Cyclisme

3 questions à Cyril après Kuurne - Bruxelles - Kuurne : "Tim Wellens est l'homme de ce week-end"

3 questions à Cyril après Kuurne - Bruxelles - Kuurne : "Tim Wellens est l'homme de ce week-end"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Par Pauline Balon

Deux victoires et quatre coureurs Jumbo-Visma sur le podium des premières classiques flandriennes. Avec les succès de Dylan Van Baarle et de Tiesj Benoot, c’est encore une fois la domination de Jumbo-Visma qui est à l’honneur. Cyril Saugrain revient sur les moments forts du week-end.

Avec deux victoires lors des deux premières classiques flandriennes, l’équipe du week-end est sans conteste Jumbo Visma. Des performances sans Wout Van Aert qui ont très probablement rassuré le coureur belge selon Cyril Saugrain"Dans un premier temps, je pense qu’il est quand même rassuré. Il se dit que l’équipe marche très fort. Malgré tout, il y a peut-être un sentiment de pression. Se dire que l’équipe gagne sans lui, c’est une bonne chose mais ça veut dire qu'il faut aussi gagner avec lui. Petite pression supplémentaire mais je pense qu'il vaut mieux avoir une équipe qui marche et des lieutenants qui sont devant."

Outre la domination de Jumbo-Visma, un autre coureur belge est l’homme du week-end pour notre consultant. "Je ne vais pas nommer un gagnant mais je vais retenir Tim Wellens. Il a marqué ce week-end. Il a été très fort dans le Mur du Grammont hier. Il a encore été très fort aujourd’hui. À chaque fois, la fin de course n’est pas un final qui lui convient parce que c’est plutôt plat. Je retiendrais Tim Wellens comme l’homme du week-end."

Avec une deuxième et une septième place ce week-end, Arnaud De Lie confirme son potentiel sur ce genre de course. Cyril Saugrain tire le bilan après les deux performances du jeune sprinteur. "Vu son âge, je dirais bilan plus que positif. Forcément un peu de déception dans ses yeux hier parce qu’il avait la victoire dans les jambes. Il avait tout ce qu’il fallait pour pouvoir l’emporter. Il ne lui a pas manqué grand-chose. Aujourd’hui, ils ont décidé de miser sur un sprint final. Il avait une équipe autour de lui. Les autres équipes ont tardé à venir prêter main-forte à Lotto. Chapeau à Arnaud De Lie et direction Paris-Nice, il y a encore de belles choses à faire dans un registre très typé sprinteur."

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma... Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous