RTBFPasser au contenu
Rechercher

Grandeur nature

4 espèces animales à observer en Flandre zélandaise

Zwin, Knokke, Belgique
23 avr. 2021 à 14:21Temps de lecture3 min
Par Sébastien Baillet

Cette semaine, l’équipe de Grandeur Nature sest rendue de lautre côté de la frontière pour vous donner rendez-vous en Flandre zélandaise occidentale, West-Zeeuws-Vlaanderen dans la langue de Vondel.

 

Située seulement à une dizaine de kilomètres de Knokke, la Zélande est la plus belge des provinces des Pays-Bas. Bon nombre de nos compatriotes n’hésitent pas à traverser la frontière pour s’y installer temporairement, voire même définitivement. Bien qu’une partie du Zwin se trouve également en terre zélandaise (43 hectares sur les 333), le reste du paysage se différencie de notre littoral. Beaucoup plus rurale et donnant une impression de plus grands espaces, la province est une aubaine pour les amoureux de la nature. C’est l’occasion d’y croiser la faune locale, qu’elle vive sur terre, sur mer ou dans les airs.

 

1. Les zeeuwse grazers

Les « Brouteurs de Zélande » environ 500 moutons et d’une centaine de vaches, tous originaires de la région qui mangent les herbes du littoral permettant ainsi un entretien 100% naturel de la zone.
Adrien Joveneau en interview pour parler des « Zeeuwse Grazers », les « Brouteurs de Zélande ».

En se baladant non loin de la mer, on ne s’attend pas forcément à y croiser des ruminants. Pourtant, du côté du village de Groede, lors d’une escapade pédestre ou à deux roues, vous risquez d’apercevoir (parfois de très près) ceux que l’on appelle les " Zeeuwse Grazers ", que l’on peut traduire dans la langue de Molière comme les " Brouteurs de Zélande ". Il s’agit d’un cheptel d’environ 500 moutons et d’une centaine de vaches, tous originaires de la région. Les vaches se caractérisent d’ailleurs par la ligne blanche qui se situe sur le long de leur dos. En mangeant les herbes du littoral, ces animaux permettent un entretien 100% naturel de la zone.

 

Ces jardiniers à quatre pattes appartiennent tous à Eric van Damme qui perpétue une initiative lancée par ses parents il y a 25 ans. Ces derniers s’étaient rendus dans la baie de Somme et y ont découvert les agneaux dits de prés salés. Comme son nom l’indique, il s’agit d’ovins (ainsi que de bovins pour la Zélande) se nourrissant d’herbe salée, puisque située en bord de mer. Ce régime alimentaire leur confère un goût unique.

 

2. Le Chevalier gambette

Même s’il se situe en majorité sur le territoire belge, le Zwin possède une petite partie de son territoire chez nos voisins. Véritable aéroport international pour les oiseaux, l’endroit leur procure une réserve de nourriture abondante et diversifiée grâce au phénomène des marées. Parmi les nombreux voyageurs à plumes que l’on peut observer, il y en a un qui porte un nom des plus original : le Chevalier gambette (Tringa totanus). Comme son nom l’indique, ce joli petit volatile d’environ 25 centimètres se remarque par ses pattes rouge vif. Le Zwin n’est pas le seul endroit où il peut être aperçu puisqu’il niche un peu partout en Europe, généralement dans les prairies humides et les marais.

 

 

3. La cigogne blanche

Cigognes blanches – Ciconia ciconia – au nid
Nid de cigogne perché le long d’un mat
Nid de cigogne à la mer du Nord

Beaucoup plus facile à admirer car bien plus imposante, la cigogne blanche (Ciconia ciconia) aime poser ses valises en Flandre zélandaise. Contrairement à certains de ses congénères emplumés, la cigogne ne se trouve pas que dans le Zwin. Revenue de sa migration vers le sud, il n’est pas rare de la croiser perchée dans son nid proche d’une habitation. Elle y prépare un possible heureux événement car c’est aux alentours du mois de mai que sont prévues les naissances des poussins.

 

4. Les phoques

Après la terre et les airs, c’est tout naturellement que nous nous dirigeons vers la mer. Véritables stars de la mer du Nord, les phoques vivent en toute quiétude du côté de la Zélande. Bien que l’on puisse parfois les apercevoir dans l’eau ou non loin des plages, ils habitent en majorité dans une réserve naturelle, la Hooge Platen. Mais, cet estuaire de l’Escaut est généralement interdit au grand public. Avec un peu de chance, vous pourriez même rencontrer quelques marsouins, autres pensionnaires marins biens connus de la région.

 

Grandeur Nature, c’est tous les samedis de 16h à 18h sur VivaCité. Vous avez manqué l’émission ? Alors retrouvez-la sur Auvio.

Sur le même sujet

Grandeur Nature dans le Parc naturel Hautes Fagnes-Eifel !

Grandeur nature

Redynamisons nos villages grâce à l'opération "Vis mon Village"

Namur matin

Articles recommandés pour vous