RTBFPasser au contenu

Cyclisme

4 jours de Dunkerque : De Kleijn empoche la 1ère étape, De Lie au tapis durant le sprint

Cyclisme : Sam Welsford

Arvid De Kleijn a remporté la première étape des Quatre Jours de Dunkerque (2.Pro), mardi, au terme de 161,1 km entre Dunkerque et Aniche. Le Néerlandais d'Human Powered Health a été déclaré vainqueur après le déclassement de l'Australien Sam Welsford (DSM), responsable de la chute d'Arnaud De Lie (Lotto Soudal) durant le sprint.

Les principales difficultés du jour étaient le Mont de Boeschepe (0,9 km à 5,1%), le Mont des Chats (0,6 km à 7%) et la côte de Mons en Pévèle  (1,1 km à 3,9%). Elles précédaient deux tours du circuit local.

La course mettait du temps à se contenter. A 45 km de l'arrivée, un trio belge, formé par Lionel Taminiaux (Alpecin-Fenix), Gijs Van Hoecke (AG2R-Citröen) et Alex Colman (Sport Vlandereen - Baloise), s'échappait. Le peloton ne laissait pas leur avance dépasser la minute.

Le regroupement général s'opérait à 3 km de l'arrivée. Lors du sprint massif, Arnaud De Lie (Lotto Soudal) chutait à quelques mètres de la ligne, entraînant d'autres coureurs dans son sillage, après un contact avec Sam Welsford (DSM), qui franchissait la ligne en première position. Les commissaires de course jugeaient irrégulière la manœuvre de l'Australien et le déclassait. La victoire revenait à Arvid De Kleijn (Human Powered Health). Le Néerlandais, 28 ans, décroche la cinquième victoire de sa carrière, sa première de la saison. Il devançait le Français Jason Tesson (St Michel-Auber93) et son compatriote Nils Eeckhoff (DSM).

"Les premiers examens réalisés à l'hôpital ne révèlent aucune fracture, a communiqué la formation belge ce mardi soir. Arnaud souffre toutefois d'une commotion cérébral,, et il a perdu beaucoup de peau. Il ne prendra pas le départ de la deuxième étape par mesure de précaution."

"J'allais très vite et j'étais persuadé que j'allais gagner, mais je n'ai pas pu éviter la chute, a pour sa part souligné Arnaud De Lie. Pour le moment, je me sens plutôt bien, et je suis surtout déçu de n'avoir pas décroché cette victoire. L'équipe a travaillé dur pour moi toute la journée et je voulais la remercier de cette manière."

Mercredi, la 2e étape, Béthune-Maubeuge (181,5 km), présente aussi un profil marqué par trois bosses à Bermerain, Hon-Hergnies et au Hameau d'Ostergnies. Cette dernière (700 m à 5,7%) est située à 12 kilomètres de la banderole d'arrivée. Cette 66e édition s'achèvera dimanche après 6 étapes.

Le Néerlandais Mike Teunissen a remporté la dernière édition, disputée en 2019.

Loading...

Sur le même sujet

29 mai 2022 à 15:40
1 min
08 mai 2022 à 15:59
1 min

Articles recommandés pour vous