Regions

42 kilomètres en cours d’aménagement dans le Condroz pour la mobilité douce entre Yvoir et Huy

Image d’illustration ombre d’un cycliste

© RTBF

Par Anaïs Stas via

Un nouveau projet d’envergure pour la mobilité douce prend forme dans le Condroz entre Huy et Yvoir. Les travaux ont commencé début du mois de mai et devraient durer 260 jours ouvrables. Le cheminement cyclo piéton est baptisé Vicigal, d’une longueur de 42 kilomètres, il suit le tracé de l’ancien chemin de fer vicinal. Un chaînon manquant pour les cyclistes. Il permettra de rallier les RAVeL de Meuse de Huy et d’Yvoir. Cinq communes sont traversées (Huy, Ohey, Gesves, Assesses et Yvoir) ce qui permettra de relier une dizaine de villages. "Le but du projet est avant tout de favoriser la mobilité douce fonctionnelle, celle qui permet d’aller au travail ou faire ses courses à pied ou à vélo" explique Xavier Sohet, coordinateur du projet. "Le deuxième objectif est de favoriser la mobilité des familles et des touristes".

C’est un projet qui a pris du temps, les premières réflexions ont démarré en 2014. Il a fallu étudier le meilleur tracé possible, en débattre avec les autorités des 5 communes concernées, négocier avec les propriétaires privés pour acheter les terrains, en tout il y a eu 20 dossiers d’acquisition. Le coût du projet est estimé à 6 millions 500 mille euros.

 

Illustration du tracé Vicigal
Illustration du tracé Vicigal © Google Earth

Namur, le journal de 7H30

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma... Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous