RTBFPasser au contenu
Rechercher

Tendances Première

5 conseils pour une sexualité épanouie en période de forte chaleur

Tendances Première : Les Tribus

Sex and Sun !

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Plus besoin de faire grimper la température dans son couple, le temps radieux du début d’été s’en occupe. Cependant, les fortes chaleurs peuvent incommoder les partenaires. Alors comment entretenir son activité sexuelle ? Réponse avec Camille Nérac, sexologue.

En été, on est parfois loin du Sea, Sex & Sun promis par Serge Gainsbourg en 1978.

D’après un sondage Opinion Way réalisé en 2019, 1 Français sur 2 constate une baisse de désir sexuel avec la hausse des températures. Faire l’amour demande un effort, provoque plus de chaleur et on transpire abondamment. "Cela peut freiner certaines envies sexuelles" confie Camille Nérac.

Les vacances offrent, certes, davantage l’occasion de faire l’amour et mettent les sens en éveil. Mais avec la période caniculaire qui survient quand on est encore dans le rythme du travail, "cela peut avoir une influence sur notre humeur, parce qu’on peut être fatigué, avoir le corps un peu ralenti, la chaleur qui nous écrase un peu".

On rafraîchit les rapports

Pour entretenir un désir et une activité sexuelle pendant la période estivale, la sexologue conseille de :

  • Ralentir le rythme et éviter le marathon du sexe. On met l’accent sur le slow sex, à savoir sur la lenteur et la sensualité. L’objectif est de passer un bon moment, pas besoin d’arriver jusqu’à la pénétration.
  • Boire beaucoup d’eau car "l’hydratation a un impact sur l’afflux sanguin qui est directement concerné dans le mécanisme de l’érection et de la lubrification".
  • Rafraîchir la pièce en allumant un ventilateur, en humidifiant les draps,… Autre solution : mettre le gel lubrifiant au frigo s’il est à base d’eau.
  • Faire des câlins sous la douche voire dans une piscine. On privilégie les galipettes tôt le matin ou tard le soir.
  • Jouer avec les sens, en utilisant des glaçons ou un brumisateur.
iStock / Getty Images Plus

Sur le même sujet

Comment Freud influence-t-il encore notre manière de faire l’amour ?

Le mug

Dyspareunie : tout savoir sur les douleurs lors des rapports sexuels

La Grande Forme

Articles recommandés pour vous