Doc Shot

6 janvier 2021, le Capitole est assiégé: retour sur la violence latente aux Etats-Unis

© AFP or licensors

05 janv. 2022 à 17:55 - mise à jour 06 janv. 2022 à 08:17Temps de lecture1 min
Par Ariane Denis

Un an plus tard, jour pour jour, François Mazure revient sur la vague de violence qui a déferlé sur le Capitole suite aux élections présidentielles américaines.

Cette violence est-elle toujours latente ? D'où vient-elle ? Le documentaire inédit de Florent Muller et Yann L’Hénoret porte la plume (et la caméra) dans la plaie de façon magistrale.

"Etats-Unis : Aux frontières de la violence"  à voir dans "Doc shot" le jeudi 06 janvier à 22h30 sur la Une . 

Et à revoir sur AUVIO durant 90 jours

© Tous droits réservés

Il est certaines dates qui s’impriment à jamais dans la mémoire nationale. Tous les Américains savent précisément où ils se trouvaient le 6 janvier 2021 lorsqu’ils ont découvert avec stupeur les images du Capitole assiégé.

Le Saint des Saints de la démocratie américaine, nimbé de gaz lacrymogènes, et pris d’assaut par des milliers de supporters de Donald Trump. Des gens venus de tout le pays pour empêcher la certification d’une élection qu’ils croyaient truquée.

Au-delà du choc de voir ainsi la plus puissante démocratie du monde vaciller en quelques heures, ce que retiennent les Américains, c’est la colère, la violence qui s’est exprimée ce jour-là. Comme si les propos injurieux tenus en ligne pendant des mois prenaient corps sur les marches du Capitole. Comme si le pays avait peur de lui-même. De ces plaies ouvertes qu’il néglige depuis trop longtemps. D’ailleurs l’union n’a duré que quelques heures et chaque camp aujourd’hui rejette la responsabilité de cette insurrection.

La violence ancienne de l’Amérique s’exprime au long de lignes de tensions qui traversent le pays.

Des lignes de fracture que révèlent ce documentaire "Etats-Unis : Aux frontières de la violence" avec la contribution de ceux qui connaissent les maux et les espoirs des Américains : le romancier Russell Banks, le Révérend Al Sharpton, figure majeure des droits civiques, l’Historien Eric Foner, et Richard Rothstein, spécialiste de la ségrégation.

Loading...

Sur le même sujet

Ivanka Trump, nouvelle cible de l'enquête parlementaire sur l'assaut du Capitole

Monde Amérique du Nord

Articles recommandés pour vous