Psychologie

60 ans, l’âge auquel les femmes se sentiraient (enfin) à l’aise dans leurs baskets !

60 ans, l’âge auquel les femmes se sentiraient (enfin) à l’aise dans leurs baskets !

© The Good Brigade

10 août 2021 à 14:00Temps de lecture2 min
Par RTBF TENDANCE avec AFP

On parle de plus en plus d’affirmation et d’estime de soi dans les industries de la mode et de la beauté. Mais les femmes se sentent-elles réellement à l’aise avec leurs corps ? Une récente étude révèle qu’elles seraient globalement insatisfaites de leur corps mais que l’estime de soi augmenterait avec l’âge pour atteindre son apogée - bien que relative - à 60 ans.

Les femmes mûres légèrement plus satisfaites de leur corps

Les scientifiques des universités Griffith, Auckland et du Queensland se sont intéressés au niveau de satisfaction de l’image corporelle chez 15.264 participants âgés de 18 à 94 ans, dont près de 63% de femmes. Ils se sont pour cela plongés dans des données longitudinales couvrant pas moins de six années, de 2010 à 2015.

L’étude révèle que les participantes plus âgées ont une perception plus positive de leur corps, bien que cette trajectoire ascendante ne se révèle pas fulgurante.

Peu importante chez les femmes les plus jeunes, l’estime de soi augmenterait avec l’âge, en particulier autour de 60 ans.

Un phénomène que n’expliquent pas clairement les chercheurs, qui donnent seulement quelques pistes. Dans leurs recherches, les scientifiques évoquent notamment le fait qu’en prenant de l’âge, les adultes pourraient donner plus d’importance à "la fonction corporelle" par rapport à "l’apparence corporelle". Autrement dit, la santé passerait alors avant le physique, et engendrerait des attentes moindres du côté de l’apparence.

Les injonctions à la beauté sapent la confiance des jeunes femmes

Mais les diktats, qui ont décidément la dent dure, ne sont pas non plus totalement étrangers à ces résultats puisqu’ils pourraient avoir une influence sur la perception que l’on a de notre corps.

Le fait de tenter à tout prix d’atteindre ces idéaux de beauté (ou, plus exactement, de ne pas parvenir à les atteindre) pourrait jouer un rôle sur la confiance en soi. Une pression qui se dissiperait au fil des années chez les femmes, selon les chercheurs.

Notons que cette amélioration de la satisfaction de l’image corporelle au fil du temps n’est que très légère, les femmes de 60 ans demeurant préoccupées - bien qu’un peu moins que leurs cadettes - par leur apparence.

Ultime constat, les scientifiques se sont également intéressés à la perception des hommes, qui, globalement, affichent des niveaux de satisfaction de leur image corporelle plus élevés que ceux des femmes, bien que ceux-ci s’améliorent également tout au long de leur vie.

Sur le même sujet

Agisme : les femmes (toujours) angoissées par l’idée de vieillir et de voir leur corps changer

Santé physique

"Fiertés âgées" ou comment les femmes de 50 ans et plus s'affirment

Psychologie

Articles recommandés pour vous