Football

8 Belges dans le Top 250 des joueurs les plus prometteurs, Vinicius devant Haaland chez les 2000

Noah Sadiki dans le Top 50 des joueurs les plus prometteurs nés en 2004 ou après.

© Tous droits réservés

29 août 2022 à 07:13 - mise à jour 29 août 2022 à 09:30Temps de lecture2 min
Par Antoine Hick

Comme chaque semaine, le CIES a publié une nouvelle étude du football mondial. Sous la loupe analytique cette fois, les 250 jeunes les plus prometteurs du monde, issus de 59 ligues professionnelles, divisés en plusieurs catégories.

Pour établir un score, le CIES a utilisé la méthode de l’Impact Score. Le but est donc de donner une note de 1 à 100 en fonction du minutage des joueurs lors de rencontres officielles dans les 365 derniers jours, leur capital expérience déjà acquis et leurs performances sur le terrain comparées à celles des coéquipiers et adversaires, ainsi que par rapport aux joueurs du même profil technique. Une fois n’est pas coutume, le CIES a décidé de subdiviser le classement par année de naissance. Les joueurs sont donc comparés en fonction de leur année de naissance.

Sans surprise, c’est d’ailleurs l’année 2000 qui regorge, pour l’instant, des stars les plus connues. Logique, ces joueurs ont, pour la plupart, déjà 22 ans et donc davantage d’expérience à ce niveau-là. Avec un score de 100/100, c’est Vinicius Jr qui trône en tête, devant Sandro Tonali de l’AC Milan (94,1) et Vitinha, le nouveau transfuge du PSG (93). Petite surprise, Erling Haaland n’est que 7e (91,3) devant Alphonso Davies 8e (90,6). Notons qu’il n’y a pas de Belge dans le Top 50 des 2000.

3 Belges chez les meilleurs 2001 : Charles De Ketelaere en figure de proue

Mais les Belges font leur apparition dans la suite du classement. Rien que chez les 2001, ils sont trois dans le Top 50. Sans surprise, notre meilleur représentant se nomme Charles De Ketelaere, 10e avec un score de 85,8.

Suivent le très prometteur Amadou Onana (42e, 77 points) et le Gantois Matisse Samoise (44e, 76,9 points).

Notons que c’est la pépite d’Arsenal Bukayo Sako (92,4) qui caracole assez largement en tête devant deux jeunes défenseurs centraux Jurriën Timber (88,7, Ajax) et Conçalo Inacio (88,4 Sporting).

2 Belges chez les 2002 : Vandevoordt le mieux classé

On descend dans le classement pour analyser la liste des joueurs les plus prometteurs nés en 2002. Une fois n’est pas coutume, le leader n’est peut-être pas le plus connu des joueurs puisqu’il s’agit de Joško Gvardiol, le défenseur croate de Leipzig.

Auteur, déjà, de 50 bons matches avec le club allemand, il caracole donc à la 1e place avec un score de 94,1 points. Derrière, un autre défenseur central Piero Hincapié (86,8, Leverkusen) et le Français du Real Madrid, Eduardo Camavinga (86,7).

Côté belge, deux joueurs figurent dans le Top 50 : Maarten Vandevoordt, 10e, avec un score de 81,2 et Aster Vranckx, 26e avec 74,8 points.

Pas de Belges chez les 2003, la Pro League star des 2004 et +

Du côté des 2003, donc des joueurs de 19 ans maximum, c’est sans surprise un binôme de Bundesliga qui domine. Pions importants de leur équipe respective, Jude Bellingham (91, 5 Dortmund) et Jamal Musiala (90,2) caracolent en tête avec près de 15 points d’avance sur une concurrence incarnée par Harvey Elliott, joueur de Liverpool (77). Notons qu’il n’y a pas de Belge dans ce classement-là.

Mais il y a deux de nos compatriotes si l’on descend encore un tout petit peu plus la moyenne d’âge pour nous focaliser sur les joueurs nés en 2004… ou après. Révélation de la saison avec La Gantoise, Bilal El Kandouss figure déjà assez haut dans le ranking puisqu’il pointe à la 10e place (63,4). Derrière lui, deux autres pépites de Pro League : Noah Sadiki (12e, Anderlecht) et Noah Mbamba (20e, Bruges).

Pour être tout à fait complets, notons que c’est le diamant brut du Barça, Gavi, qui domine ce classement.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous