A Buenos Aires, les derniers feux du marché au bétail de Liniers

Vente aux enchères de bétail au marché de Liniers de Buenos Aires, le 1er juillet 2021 en Argentine

© RONALDO SCHEMIDT

22 juil. 2021 à 10:52Temps de lecture1 min
Par AFP

C’est une page de l’histoire argentine qui va bientôt se tourner : le marché de Liniers à Buenos Aires, où se déroulent depuis plus d’un siècle les ventes aux enchères de bétail, va quitter la capitale d’ici la fin de l’année.

"Mon grand-père Carlos amenait les vaches depuis le rond-point de La Tablada" pour un trajet d’une vingtaine de kilomètres jusqu’au marché, se souvient Ezequiel Martinez, 27 ans. "Je vais beaucoup pleurer car j’y ai tellement de souvenirs", confie le jeune homme.

Il a commencé à travailler avec son père au marché de Liniers quand il avait 12 ans. Il représente la quatrième génération de la famille à faire ce métier de gardien de bétail entré dans la légende de l’histoire argentine.

Le marché a été inauguré en 1889 dans ce qui n’était encore que la campagne des environs de Buenos Aires.


►►► À lire aussi : Inondations : le gouvernement wallon prévoit un premier montant de 2 milliards pour la reconstruction


Mais la capitale, qui compte désormais 3 millions d’habitants intramuros (14 millions pour l’agglomération), s’est fortement étendue.

Les 33 hectares du marché sont désormais enclavés en plein milieu du quartier de Mataderos, dans le sud de la capitale.

Cette présence rurale en pleine ville provoque des problèmes environnementaux, notamment la pollution des cours d’eau avec les matières fécales des animaux.

Sans parler des problèmes de circulation en raison du trafic incessant des camions qui transportent le bétail.

Le déménagement pour de nouvelles installations modernes à Cañuelas, à 60 km de Buenos Aires, déjà reporté plusieurs fois, doit se faire d’ici la fin de l’année. Et n’est pas sans créer de l’incertitude chez les travailleurs, très attachés à la tradition.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous