Regions Luxembourg

A Hotton, un boulanger et un agriculteur développent le circuit-court pour la farine de blé

Vincent Demelenne, boulanger et Pascal Gillet agriculteur dans une démarché blé durable
17 nov. 2020 à 05:00Temps de lecture1 min
Par Philippe Herman

La boulangerie-pâtisserie Demelenne de Hotton et la ferme du Ban, à Fronville, viennent de planter un champ de blé durable, blé qui sera ensuite transformé en farine par les Moulins de Kleinbettingen. Cette entreprise située au Grand-Duché de Luxembourg, mais à deux pas de la frontière belge, a développé une filière qualité " Blé d’ici ".

Et aujourd’hui, la dynamique luxembourgeoise s’implante en Wallonie, dans le nord de la Province de Luxembourg. A Hotton, cela fait longtemps que Vincent Demelenne voulait se lancer dans le circuit-court pour produire ses pains et Pascal Gillet, agriculteur à Fronville, a été convaincu par sa démarche.... Une occasion pour Pascal Gillet, de se diversifier.

Le champ de blé été planté dans le village de Melreux, juste entre Hotton et Fronville. Les premières récoltes de blé devraient avoir lieu en août 2021 et la farine utilisée par le boulanger, pour une partie de sa production, fin septembre début octobre 2021.

Entretemps, ce sont les Moulins de Kleinbettingen qui transformeront le blé en farine. "Nous sommes artisans, mais il ne faut pas non plus que l’on vienne avec des méthodes plus pénalisantes que efficaces pour nous, précise Vincent Demelenne. Moi j’achète ma farine en vrac, il ne fallait pas que je me retrouve avec des sachets et devoir prendre ma camionnette pour transporter le blé et le faire moudre ailleurs… Toutes les conditions imposées par l’AFSCA sont respectées et les conditions d’hygiène et tout ce qu’il faut et c'est ça m’a plu ! ", conclut Vincent Demelenne.

Et au tour du blé planté par Pascal Gillet à Fronville, il y a une bande fleurie pour la biodiversité et Vincent Demelenne, compte y installer des abeilles, dans une ou deux ruches. Les trois partenaires  espèrent que d’autres agriculteurs et d’autres boulangeries leur emboîteront le pas et ils comptent ouvrir leurs portes l’an prochain pour encore faire d’avantage connaître leur démarche.

 

Articles recommandés pour vous