L'oreille d'abord

À la découverte musicale de l’âme du Mexique

22 août 2022 à 07:46Temps de lecture2 min
Par Tania Markovic

Pour la deuxième année consécutive, chaque week-end de l’été nous vous proposons une émission de nos collègues de la Radio – télévision Suisse. Il s’agit de L’Oreille d’abord, une série signée Catherine Buser. Nous avons sélectionné pour vous 9 épisodes qui vous porteront aux quatre coins du monde : du côté de la vieille Europe nous parcourrons successivement l’île grecque de Cythère, la lande bretonne ou encore la capitale du Danemark. Nous ferons aussi un tour de l’autre côté de la Manche chez nos voisins anglais sans oublier de rendre visite à leurs alliés américains en en profitant pour faire un crochet par le Mexique !

Pour ce voyage auditif laissez au placard matériel de randonnée, gourde, carte routière ou guide touristique. À l’heure où la planète brûle, nous vous proposons le tourisme le plus écologique qui soit : pas besoin de voiture ou d’avion pour quitter le plat pays, juste les oreilles et l’imaginaire…

Pour planter le décor…

Catherine Buser nous emmène au Mexique, pays fabuleux réputé pour ses couleurs, ses traditions, ses plages paradisiaques et ses parcs nationaux impressionnants. Peu de pays peuvent se targuer d’une telle richesse culturelle et historique. Catherine Buser nous propose de découvrir ce pays sous l’angle musical. Au programme, de belles rencontres avec les principaux compositeurs de cet immense territoire. Ils ont pour nom Silvestre Revueltas, Carlos Chávez, Arturo Márquez, Manuel Ponce ou encore Juventino Rosas. Ils sont à l’origine d’une musique haute en couleurs, chaloupée par les rythmes du folklore mexicain. Pour ouvrir cette émission, Catherine Buser a choisi un des airs les plus populaires du pays qui nous plonge immédiatement dans l’ambiance festive d’un hôtel d’Acapulco : La Bamba de Roberto Delgado. Vous répliquerez qu’elle aurait pu tout aussi bien porter son choix sur un autre thème célèbre qu’on associe généralement au Mexique, La Cucaracha. Ce serait une erreur car cette mélodie est en fait d’origine espagnole !

Isla Mujeres, Mexique
Isla Mujeres, Mexique Roberto Machado Noa

Un état, un compositeur

Maintenant que le décor est planté, commençons notre visite au Mexique par l’état du Quintana Roo, le lieu par excellence idéal pour flâner sur une plage de sable blanc et observer des flamants roses. L’île Mujeres au large de Cancùn en pleine mer des Caraïbes séduira tout amateur d’eau limpide et de plongée sous-marine. De retour à l’hôtel après une belle journée, vous vous laisserez emporter par une valse composée par Juventino Rosas en 1884. Elle fait partie des grands classiques, à tel point qu’elle est souvent confondue avec une valse viennoise. Son titre ? Sobre los olas, "sur les vagues". Juventino Rosas est né à Santa Cruz en 1868 et mort à Cuba en 1894. Malgré le succès planétaire de cette valse, le compositeur est tombé dans la pauvreté et a dû vendre les droits d’auteur de sa partition pour éponger ses dettes. Il est mort à l’âge de 26 ans des suites de la myélite.

Après l’état du Quintana Roo, on se rend maintenant dans l’état du Durango pour y faire la connaissance de Ricardo Castro. C’est en fait le condensé d’un nom plutôt complexe puisque Ricardo Castro s’appelait en réalité Rafael de la Santísima Trinidad Castro Herrera. Il est né à Durango le 7 février 1864 et mort à Mexico en 1907, c’est donc un contemporain de Debussy qui était un de ses modèles avec Chopin. Il était tout à la fois pianiste et compositeur et est le premier compositeur mexicain à écrire des symphonies et des concertos.

Sur le même sujet

A la découverte de la colonie MacDowell, "Villa Médicis" des Américains

L'oreille d'abord

« L’Oreille d’abord » nous emmène à la découverte des trésors musicaux de l’abbaye de Westminster

L'oreille d'abord

Articles recommandés pour vous