Transmission

A la découverte musicale et artistique de Gabriel Hollander, chef d’orchestre belge : "Pour moi, la transmission, c’est la vie"

Transmission

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

05 sept. 2022 à 10:11Temps de lecture2 min
Par Brigitte Mahaux

Pour cette première émission "Transmission", la carte blanche a été confiée au chef d’orchestre Gabriel Hollander, qui choisit de rencontrer le violoniste belge Nicolas Dupont.

Gabriel Hollander fait partie de ces musiciens curieux et savants, aux multiples talents.

Pianiste passionné par l’art lyrique, il trouve sa voie dans la direction d’orchestre, qu’il aborde dès 2014 en dirigeant un concerto de Mozart avec le pianiste Severin von Eckardstein. Ensuite, il voyagera et s’enrichira des enseignements de Rodolfo Saglimbeni (Sherborne Summer School), de Kenneth Kiesler (Michigan University) ou encore de Markus Tomas (Leipziger Hochschule Für Musik und Theater).

Dernièrement, on a pu l’entendre à Bruxelles au Festival Midsummer Mozartiade où il dirigeait avec brio La Finta Giardiniera. L’année dernière, il se distinguait au même festival dans La Clemenza di Tito.

Lors de sa participation, en août dernier, au Concours international des Chefs d’orchestre d’Opéra à l’ORW, il n’a pas hésité à monter de toutes pièces un orchestre éphémère : le "Scratch Opéra Project" avec solistes et chœur. Tous les musiciens ont suivi avec enthousiasme sa passion communicative et rassembleuse. Une très belle aventure musicale et humaine…

C’est pendant ses études de piano au conservatoire de Bruxelles qu’il rencontre le violoniste chambriste de premier plan Nicolas Dupont. Membre du Trio Kugoni, du Roeland Hendrikx, du Quatuor Malibran, du Urban Piano Quartet, du Trio Argenta et du Duo Andaluza, il a déjà enregistré plus de quinze disques. En tant que premier violon solo, Nicolas Dupont est également invité au Symfonieorkest Vlaanderen, à l’Antwerp Symphony Orchestra, au Symfonia Assai et au Santander Festival Orchestra. Il soutient la musique nouvelle en créant un concours de composition en 2020 : "PRÉ-LUDE". Egalement passionné de pédagogie, Nicolas Dupont est professeur de violon au Conservatoire Royal de Bruxelles.

Lors d’une séance de travail entre jeunes étudiants autour de quintettes avec piano de Bartok et Borodine, le premier violon lance une boutade que le pianiste prendra au mot : "Je ne comprends pas tes idées, va donc étudier la direction d’orchestre !"

Plusieurs années après et avec déjà de nombreux projets à leur actif, ces deux musiciens que lie une même quête de découvertes musicales et humaines, reviennent sur leur parcours, se retrouvent et échangent dans Transmission.

Articles recommandés pour vous