RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

A la veille de la Journée internationale contre le racisme et les discriminations, une manifestation a été organisée à Liège

La manifestation contre le racisme a parcouru les rues de Liège ce dimanche en début d’après-midi.

Une manifestation contre le racisme était organisée ce dimanche à Liège par la plateforme 21/03.

21/03 car le 21 mars est la Journée internationale contre le racisme et les discriminations.

A la veille de cette journée, des manifestations avaient lieu dans 15 villes belges, dont Liège, à l’appel de cette plateforme qui réunit plus de 150 organisations de la société civile.

Le racisme prend des formes diverses. Nous avons demandé à quelques participants s’il y a une ou des formes de racisme qu’ils souhaitent particulièrement dénoncer en ce moment.

"Bien sûr, le racisme institutionnel et historique qui est encore présent de façon insidieuse à travers une "méconsidération" des personnes immigrées, des personnes racisées, surtout les personnes d’origine africaine ou musulmane.", répond une manifestante, "Ça porte préjudice dans la possibilité de s’épanouir, d’avoir une vie digne dans le chef de pas mal de personnes ici en Belgique."

Une autre explique : "Il y a des formes de racisme dont on parle peu ou en tout cas pas depuis longtemps, des formes de racisme institutionnel qui ne disent pas leur nom. On déploie plein d’énergie – et il faut le faire – pour accueillir les Ukrainiens – et c’est très, très bien – et on continue de garder à nos frontières des gens qui n’ont pas la bonne couleur, pas la bonne religion, qui ne viennent pas du bon pays et à qui on dit : "Non.".".

Un manifestant confie : "Mon combat actuellement, c’est le racisme dans le sport qui gangrène vraiment le monde sportif. On le voit de plus en plus au niveau du football. Je suis enfin content, ai-je envie de dire, que les joueurs professionnels prennent leurs responsabilités, soient révoltés par rapport à des faits de chants de racisme aux alentours d’un stade.".

Cette autre participante ne fait pas de distinction : "Je pense que toutes les formes de racisme sont à combattre, toutes les formes de discrimination, que ce soit pour la recherche d’emploi, pour la recherche d’un bien immobilier, parce qu’il n’est pas logique que de tels critères rentrent en compte. On est tous égaux. La couleur du cœur est ce qui importe le plus et c’est ce qu’on doit prendre en compte avant tout.".

Sur le même sujet: JT 09/03/2022

Sur le même sujet

20 ans après "The Wire", Baltimore est à nouveau au cœur d’une mini-série basée sur une histoire vraie

Cinéma

Un collectif de jeunes Carolos se mobilise pour la journée internationale contre le racisme

Regions

Articles recommandés pour vous