RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

A Liège, bientôt une nouvelle station de mesure de la pollution automobile, qui a baissé de 40% lors du premier confinement

Guy Gérard, responsable cellule qualité de l'air à l'Issep
18 déc. 2020 à 06:24Temps de lecture1 min
Par Marc Hildesheim

Quelle est la qualité de l'air à Liège et ailleurs en Wallonie ? A-t-elle d'ailleurs évolué depuis le premier confinement ?  3 nouvelles stations de mesure seront bientôt installées, à Liège (avenue Maurice Destenay), Charleroi et Namur. Elles compléteront le réseau de surveillance actuel, qui en comporte déjà 26, réparties sur tout le territoire wallon.

"Auparavant, dans les années 70, ces stations étaient essentiellement implantées à proximité des sites industriels, des usines les plus polluantes, surtout dans les bassins de Liège et de Charleroi", précise Guy Gérard, responsable de la cellule qualité de l'air à l'Issep, l'Institut scientifique de service public, "mais la tendance actuelle est d'installer des stations urbaines, surtout près des axes routiers importants, pour y mesurer l'impact de la circulation"            

Un rapport vient justement d'être réalisé par l'Issep à propos des conséquences du premier confinement sur la qualité de l'air. "Dans une station orientée trafic comme celle qui est installée Avenue Maurice Destenay - station de mesure provisoire qui va être implantée de manière définitive dans les prochains mois -   on a mis en évidence une diminution de 40% des oxydes d'azote, polluant directement lié à la circulation routière", souligne Guy Gérard.   

Articles recommandés pour vous