Exposition - Accueil

A l’Institut du monde arabe, le monde arabe fait sa révolution sexuelle

"Sous le ciel de Shiraz, Arthur" de Alireza Shojaian (2022)

© Photographie Image Courtesy of l’Institut du monde arabe

Les révolutions arabes de 2011 ont amorcé de nombreux changements dans plusieurs pays d’Afrique du Nord et du Proche-Orient. Mais elles ont à peine touché aux questions liées à la sexualité. Un thème exploré par L’Institut du monde arabe dès le 27 septembre dans sa nouvelle exposition "Habibi, les révolutions de l’amour".

Aujourd’hui encore, le sexe et les identités de genre restent un sujet tabou dans une bonne partie du monde arabe. Une nouvelle génération d’artistes s’efforce de faire bouger les lignes dans la région. "Habibi, les révolutions de l’amour" met en lumière leur travail.

Cette exposition, curatée par Elodie Bouffard avec l’aide de Khalid Abdel Hadi et de Nada Majdoub, met en lumière une vingtaine de créateurs issus des diasporas et du monde arabe. Parmi eux, le Marocain Soufiane Ababri, la Tunisienne Khookha McQueer, ou encore le groupe Mashrou’Leila, formation phare de la scène musicale alternative libanaise.

Leurs œuvres, déployées sur 750 m2, expriment les interrogations sociales, personnelles et esthétiques qui traversent la création contemporaine, ainsi que les sociétés arabes. L’intime, l’engagement et la liberté des corps sont quelques-unes des thématiques qu’elles abordent.

Performance coup de poing

Kubra Khademi, plasticienne et dessinatrice afghane, a été forcée de quitter précipitamment son pays d’origine en 2015, après une performance coup-de-poing dans une rue de Kaboul. Elle l’arpente pendant huit minutes dans une armure de métal qu’elle a fabriquée elle-même et qui accentue démesurément sa poitrine, son ventre et ses fesses. Les réactions des passants, majoritairement des hommes, sont d’une violence inouïe et la contraignent à se cacher pendant plusieurs jours. Elle finira par trouver exil en région parisienne.

L’exposition "Habibi, les révolutions de l’amour" rend hommage à l’esprit de lutte et de résilience du 27 septembre 2022 au 19 février 2023 à l’Institut du monde arabe.

 

Toutes les informations sur l'exposition sont à retrouver sur le site de l'Institut du monde arabe.

Articles recommandés pour vous