Regions

A Namur, la nouvelle place Maurice Servais est rendue aux piétons

© Tous droits réservés

19 oct. 2022 à 14:13Temps de lecture2 min
Par Véronique Fouya

Cela fait 18 mois que les Namurois l'attendaient. La place Maurice Servais a été inaugurée ce matin en présence des autorités communales. Exit le parking, la voici donc rendue aux piétons, agrémentée d'un kiosque contemporain et de jets d'eau. Les commerçants sont soulagés, ils espèrent que ces travaux leur donneront davantage de visibilité.    

Revitaliser les lieux

 La nouvelle place Maurice Servais a été conçue de manière à ramener de la vie et de la convivialité dans ce quartier. Elle permettra déjà d'établir une connexion plus agréable entre le piétonnier et le téléphérique. Elément emblématique, le kiosque aux formes géométriques  accueillera désormais des animations musicales tous les dimanches, à l'heure de l'apéro. Le bourgmestre n'a pas caché qu'il aurait préféré un kiosque à l'ancienne mais c'est la concrétisation d'un projet porté par un collectif citoyen. Les jets d'eau qui se trouvent à côté pourront être activés en fonction des événements. Le sol a été réalisé en pierre bleue et les terrasses des établissements alentour pourront y prendre place aux beaux jours. Des zones d'assise en bois ont été placées autour des arbres pour pouvoir se poser, à l'ombre, quand ce sera indiqué.  

 

Des commerçants soulagés

Pour les commerçants, c'est la fin de longs mois de galère. Les magasins vont retrouver de la visibilité et une clientèle qui avait fini par déserter la place.

" Avant, il n'y avait que des voitures ; ce nouvel aménagement, ça va permettre aux gens de se retrouver et du coup, de venir passer du temps chez nous, c'est donc tout bénéfice" se réjouit cette restauratrice. " Entre les artères commerçantes et le téléphérique, les touristes passeront également par ici et cela va générer un trafic intéressant pour les établissements qui bordent la place."

Olivier Trips possède depuis peu deux établissements sur la place, il a du en fermer un pendant 15 jours sans percevoir d'indemnités et il a postposé l'ouverture du second en raison de la prolongation des travaux.

" Cette place, j'ai envie de la baptiser Désirée ; elle est attendue par tous les commerçants et elle va rendre un peu de vie dans ce quartier devenu triste et morose ; ce que je regrette par contre, c'est que les dépose minute prévus d'un côté de la place se transforment déjà en parking sauvage avec des camionnettes qui cachent nos vitrines

Autre bémol, celui d'un vendeur d'électro ménager qui se trouve privé de facto privé de places de parking :

" Excepté deux heures en matinée, nous n'avons plus la possibilité de décharger notre marchandise devant le magasin. Quand on déplace des frigos ou des séchoirs, c'est un problème car c'est lourd à porter ; et quand il pleuvra, je pense que notre clientèle n'appréciera pas trop de recevoir des colis abîmés."      

Mis à part ces petites réserves, la tonalité d'ensemble est plutôt positive. Deux aménagements supplémentaires doivent encore intégrés : les poubelles publiques et davantage de caméras pour assurer la surveillance de la nouvelle place.

 

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous