Exposition - Accueil

A New York, une école privée se transforme en galerie d’art

James Turrell a disséminé plus de 80 de ses fameuses "Skyspaces" aux quatre coins du monde.

© Photographie Courtesy of James Turell

Il n’y a pas d’âge pour sensibiliser les enfants à l’art. La preuve avec la Friends Seminary. Cette école située en plein Manhattan, a annoncé que son prochain campus comprendra une œuvre originale du plasticien californien James Turrell. De quoi susciter des vocations artistiques chez les plus jeunes.

Les élèves de la Friends Seminary n’auront bientôt plus qu’à lever la tête pour découvrir l’une des installations de James Turrell. Il s’agira d’une "Skyspace", une salle dont le plafond s’ouvre vers le ciel pour inviter à l’introspection et à la contemplation. L’artiste californien en a disséminé plus de 80 aux quatre coins du monde depuis les années 70.

Loading...

Celle de la Friends Seminary se présente comme une pièce de près de 6 mètres sur 7 avec un plafond de 6 mètres de haut, située sur le toit du nouveau campus de l’école privée new-yorkaise. Elle sera achevée en 2023, comme l’affirme l’établissement scolaire sur son site internet. Une fois terminée, elle pourra accueillir 22 personnes en même temps.

Cette initiative ambitieuse a été rendue possible par Robert Lauder. Il s’est lié d’amitié avec James Turrell en 2007, après l’avoir invité à participer à l’annuelle Peace Week Lecture de l’école quaker (groupement religieux de tradition protestante fondé au XVIIe siècle en Angleterre, particulièrement répandu aux États-Unis).

Les chemins des deux hommes se sont croisés à nouveau sept ans plus tard, lorsque le directeur d’établissement reprend contact avec l’artiste pour lui commander une œuvre.

Je m’attendais à une installation lumineuse intérieure, mais dès que James est arrivé, il a dit : "Emmène-moi sur le toit !"

"Lorsqu’il a vu la vue imprenable sur le ciel qui surplombe nos bâtiments, l’idée du Friends Seminary Skyspace est née", se remémore Robert Lauder.

Sortir l’art des musées

Les plans de la Friends Seminary Skyspace ont été examinés et approuvés par la Commission de préservation des monuments historiques de New York en 2015. L’organisation a réitéré son soutien vis-à-vis du projet plus tôt cette année, selon The Art Newspaper. Bien que le Friends Seminary soit une école privée, le grand public pourra visiter gratuitement et sur réservation l’installation artistique de James Turrell. L’établissement scolaire prend également des dispositions pour accueillir les élèves et le personnel pédagogique des écoles publiques voisines durant les heures de cours, d’après la revue spécialisée.

Si l’idée d’exposer une installation de James Turrell dans une école maternelle et primaire peut surprendre les néophytes, elle s’inscrit dans la démarche artistique du plasticien de 79 ans. Le Californien s’est écarté du circuit traditionnel des galeries et des musées dès la fin des années 60 pour chercher dans le Grand Ouest américain des espaces naturels où installer ses œuvres monumentales. Le lieu idéal pour y mener ses expérimentations avec la lumière, ce matériau qui lui est cher en bon Quaker.

Selon les propres dires de James Turrell, "la lumière n’est pas tant un révélateur qu’une révélation en soi". Des propos qui prennent tout leur sens en installant sa nouvelle "Skyspace" dans une école quaker.

Articles recommandés pour vous