RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Namur

À nouveau reportée, la ville ne communique plus de date de réouverture pour la piscine de Jambes

Piscine de Jambes

"Les résultats sont mauvais. La légionelle est toujours présente. Nous ne pouvons rouvrir la piscine maintenant" annonce la cheffe du service des sports de la ville de Namur Régine Henroz. "Malgré tous les chocs thermiques effectués, les injections chimiques, le problème persiste". Dès lors, la ville ne souhaite plus communiquer de date de réouverture. "Nous ne voulons plus créer de faux espoirs. Nous en saurons plus sur l’étendue du problème vers le 19 avril. Nous communiquerons à ce moment-là".

Quel est le problème ?

La légionelle s’est développée dans le réseau d’eau froide "c’est une situation très rare". "On a procédé à des chocs thermiques et à des injections de produits chimiques, mais cela n’a pas résolu le problème".

Qu’est-ce qui va être mis en place ?

"Des tests vont maintenant être réalisés sur l’ensemble du réseau, plus uniquement sur certains points. Le but est de voir s’il y a une source de contamination à localiser ou si l’entièreté du réseau est contaminée. Pour le moment, le problème est traité à la fois par une société privée et par les services techniques de la ville. Nous allons rechercher une société encore plus spécialisée pour voir quelles nouvelles solutions peuvent être apportées car nous arrivons au bout de ce que nous pouvons faire".

La piscine va-t-elle rouvrir ?

La piscine de Jambes date de 1976, l’infrastructure est vétuste. Elle doit être entièrement rénovée. Les travaux sont programmés début 2023. "La tuyauterie sera notamment entièrement rénovée pour ne plus connaître de problèmes de développement de bactéries. Mais en attendant notre but est de réussir à rouvrir la piscine. On met tout en place, on mettra tout en place pour pouvoir rouvrir cette piscine".

Sur le même sujet

La piscine de Jambes rouvre ce jeudi

Regions Namur

Articles recommandés pour vous