Belgique

À partir d'avril, seuls 9 centres de vaccination resteront ouverts en Wallonie : voici lesquels

© © Tous droits réservés

Après une campagne de vaccination massive contre le covid-19 en dose de rappel et en primo-vaccination, les centres wallons continuent de fermer progressivement leurs portes tout au long de ce mois de mars. En avril, seuls 9 d'entre eux resteront ouverts.

Voici leur emplacement :

Dans le Hainaut, les centres de La Louvière (Louvexpo), Charleroi (CEME) et Tournai (dans l'ancien magasin Cuisinella) continueront à fonctionner.

En province de Liège , ce sont ceux de Liège (ancien magasin Décathlon), Pepinster (hall sportif) et Huy (centre Nobel) qui resteront ouverts.

Dans le Brabant wallon, ceux qui souhaitent se faire vacciner pourront toujours se rendre à Court-Saint-Etienne (PAMExpo puis un autre lieu à déterminer à partir du 22 avril) tandis que les Namurois auront à leur disposition le centre de Namur Expo.

Enfin, en province de Luxembourg, le centre de Libramont (LEC) reprendra ses activités le 8 avril.

Sans prise de rendez-vous

Ces centres continueront à fonctionner sans prise de rendez-vous, bien que celle-ci demeure possible via le numéro d'appel gratuit 0800/45 019 ou via le site internet www.jemevaccine.be qui renseigne également les nouvelles adresses et horaires. Ils seront ouverts un jour de semaine et le samedi à partir du vendredi 1er avril, précise mercredi le cabinet de la ministre wallonne de la Santé, Christie Morreale.

À partir du mois d'avril, tous ces centres seront également en mesure d'administrer les deux doses du vaccin Novavax, qui utilise la technologie des protéines recombinantes, aux citoyens qui le souhaitent. Cette vaccination sera uniquement possible sur rendez-vous via le numéro d'appel 04/229.17.20.

À l'heure actuelle, 79% des Wallons éligibles à recevoir la dose booster l'ont reçue ou ont pris rendez-vous pour la recevoir.

Sur le même sujet: JT 11/03/2022

Sur le même sujet

La vaccination anti-Covid a permis d'éviter 150.000 morts en Italie, selon une étude

Coronavirus

Coronavirus en Europe : une 4e dose (ou 2e booster) peut être administrée aux 80 ans et plus

Coronavirus

Articles recommandés pour vous