RTBFPasser au contenu
Rechercher

On n'est pas des pigeons

A partir de ce samedi 20 novembre, de nouvelles règles Covid pour vos sorties

Sorties et nouvelles mesures Covid

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

19 nov. 2021 à 09:36Temps de lecture2 min
Par Valéry Mahy

La nouveauté de cette nouvelle vague de mesures, issue du Comité de Concertation de ce mercredi 17 novembre, c’est le plus, la petite particule "+ ", ajoutée au Covid Safe Ticket (CST). "+ " pour signifier "plus le masque". Avec ce petit "+ ", vos sorties ne seront plus vraiment les mêmes dès ce samedi.

Le Covid Safe Ticket + masque devient la norme.
Le Covid Safe Ticket + masque devient la norme. Getty Images

Resto, assis ou debout ?

Au resto ou au café, ce sera CST + le masque, sauf une fois assis.

Nous, honnêtement, ça ne change rien, parce qu’on gardait ce système de masque dès que le client se levait.

Pour Fabian Rammeloo, patron d’une brasserie à Namur, ça ne changera pas grand-chose : "Nous, honnêtement, ça ne change rien, parce qu’on gardait ce système de masque dès que le client se levait. On le gardait ici à l’intérieur dès que le client se levait, quand il rentrait et quand il s’assied, il l’enlevait effectivement."

Cinéma : "The Mask", le retour

Au musée ou encore au cinéma, ce sera également le CST +. En somme, on ajoute le masque au Covid Safe Ticket qui était déjà obligatoire. 

On a déjà vécu ça, donc, quand on avait rouvert en juin où on demandait le port du masque obligatoire dans la salle et pendant les déplacements.

Bérengère Sommaruga, animatrice cinéma au Caméo à Namur, nous en parle : "On a déjà vécu ça, donc, quand on avait rouvert en juin où on demandait le port du masque obligatoire dans la salle et pendant les déplacements. Notre public en tout cas était réceptif, on va dire, même si on sait que c’était quand même embêtant pour eux."

Concert, selon le nombre

Pour les concerts et autres évènements, c’est toujours la même formule, le CST + masque, à partir de 50 personnes en intérieur et en extérieur, à partir de 100 personnes. En dessous de ces chiffres, c’est le masque uniquement qui est obligatoire.

Discothèque : masque ou autotest

Pour ce genre de lieu, il y a une particularité. C’est le CST + le masque comme partout mais si vous voulez faire tomber le masque, alors un test est requis à l’entrée. Mais, cela prend un certain temps. Pour l’avoir réalisé cet après-midi, cela nous a pris au moins 20 minutes. 

C’est bien qu’il y a un autotest, mais le problème, c’est que c’est très compliqué parce qu’on ne sait pratiquement rien, par exemple, si ça se fait à l’intérieur, si ça se fait à l’extérieur. Qui doit le faire ?

Frédéric Gendebien, patron de la discothèque le Flagrant Délire, se pose lui encore beaucoup de questions à ce sujet : "C’est bien qu’il y a un autotest, mais le problème, c’est que c’est très compliqué parce qu’on ne sait pratiquement rien, par exemple, si ça se fait à l’intérieur, si ça se fait à l’extérieur. Qui doit le faire ? On n’a aucune information là-dessus. Donc, on est tout à fait dans l’inconnue actuellement." Malgré tout, ici, on se réjouit de ne pas devoir fermer, même si en effet, la mise en œuvre et le respect de ces différentes mesures s’annoncent compliqués.


Retrouvez "On n’est pas des pigeons" du lundi au vendredi à 18h30 sur la Une et en replay sur Auvio.

Pour plus de contenus inédits, rendez-vous sur notre page Facebook.

 

Sur le même sujet

Masque dès 10 ans, CST +, télétravail : voici toutes les nouvelles mesures annoncées par le comité de concertation

Belgique

Événements culturels, à l'extérieur, mariages : le comité de concertation présente le "Covid Safe Ticket plus"

Coronavirus

Articles recommandés pour vous