RTBFPasser au contenu
Rechercher

Politique

A quelques heures du Codeco, Alexander De Croo avertit : Omicron n'est pas "une banale grippe d'automne"

20 janv. 2022 à 15:10 - mise à jour 20 janv. 2022 à 22:39Temps de lecture1 min
Par Jean-François Noulet, avec Belga

A quelques heures d'un Comité de concertation, interrogé sur le programme du Comité de concertation de ce vendredi, le Premier ministre, Alexander De Croo, a appelé jeudi à la prudence face à l'évolution de la pandémie et au nouveau variant qui s'est répandu. "On ne se trouve pas dans une situation où omicron est une banale grippe d'automne", a-t-il dit à la Chambre en réponse à des questions de Catherine Fonck (cdH) et Caroline Taquin (MR).

Le projet de "baromètre Corona" au menu du Codeco

Le comité de concertation se réunit vendredi pour approuver un projet de "baromètre" qui doit offrir une certaine prévisibilité des mesures en fonction de la situation épidémique dans les secteurs de la culture, de l'événementiel, des sports, de l'Horeca et des "activités" de manière générale.    Après deux ans de pandémie, les autorités ont acquis des connaissances et de l'expérience dans la gestion de la crise sanitaire. Ce nouvel outil fournira l'occasion de les mettre à profit.   "Demain, cela sera un moment important pour les gouvernements de ce pays afin de concrétiser ce que nous avons appris", a souligné M. De Croo.  

Le Premier ministre ne s'est pas prononcé explicitement sur d'éventuels assouplissements des mesures actuelles. Il n'a toutefois pas ouvert de porte. Le niveau de contamination et le taux de reproduction du virus augmentent.    Lundi, deux tests sur trois étaient positifs. Et si la pression sur les soins intensifs diminue graduellement, le nombre d'hospitalisations augmente, a-t-il expliqué.
 

Sur le même sujet

Coronavirus en Belgique ce 31 janvier : la moyenne des contaminations en baisse, les lits occupés en soins intensifs remontent

Coronavirus

Coronavirus en Belgique ce mercredi 26 janvier : 404 admissions en 24 heures, un record depuis un an, supérieur au pic de la vague Delta

Coronavirus

Articles recommandés pour vous