La Trois

A revoir : "L’entre-deux-mondes des devenus sourds": un handicap invisible

Ne pas être né sourd mais l’être devenu suite à un accident, une maladie, un choc émotionnel ou un problème génétique. C’est la réalité insoupçonnée de 6 millions de personnes en France, et c’est le sujet de ce documentaire qui donne la parole à des témoins porteurs de ce handicap invisible et qui livrent un combat quotidien pour comprendre la parole.

© @Nola films/ No school productions

Bienvenue dans une immersion sonore inédite à travers le quotidien de quatre personnes qui ont perdu l’audition : Solène, Jérôme, Gerald et Gwennola partagent avec nous leur vécu d’avoir perdu un des cinq sens : l’ouïe. Autour d’eux, des membres de leur entourage mais aussi des intervenants du monde médical nous font réaliser les efforts à déployer pour rester dans l’univers des entendants mais aussi les solutions qui existent et aussi la chance précieuse de ceux qui sont dans le monde sonore.

Ces personnes devenues sourdes ou malentendantes parlent tout à fait normalement, ce qui rend leur réalité souvent invisible. Elles perçoivent les basses fréquences et les voyelles mais très peu les consonnes puisque celles-ci ont par définition peu d’énergie. Alors pour déchiffrer les mots et ne pas se retrouver isolé et coupé de toute communication, pour ne plus s’angoisser face à un son impossible à identifier, chacun jongle - en fonction de son degré propre de perte auditive -, entre solutions d’appareils classiques (prothèses auditives) ou technologie de pointe (notamment l'implant cochléaire, directement incrusté dans la tête), la lecture labiale (lire sur les lèvres), et le jeu pénible des devinettes et de la déduction, car le langage des signes n’est pas leur monde. C’est une nouvelle perception du monde qu’il faut appréhender. Mais encore faut-il identifier le problème. Le parcours des intervenants nous fera d'ailleurs voir que cela peut prendre des années.

La réalisatrice du film a quant à elle veillé à ce que le son soit particulièrement soigné, ce qui nous aide à imaginer ce que peut être la vie dans le silence mais aussi les nombreuses embûches à la compréhension de la langue comme les sons de scooters, d’églises, le brouhaha des gens, les cris d’enfants, le vent dans les micros…

L’Entre-deux-mondes des devenus sourds, réalisé par Fanny Germain et coproduit par Maire Drucker, a reçu le prix du film documentaire au Festival international du film sur le handicap Entr’2 Marches à Cannes.

Inscrivez-vous à la newsletter TV!

Tous les jeudis matin, recevez un aperçu de votre programme sur les trois chaînes TV de la RTBF : La Une, Tipik et La Trois.

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous