RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

À Somme-Leuze, des panneaux solaires belges victimes de leur succès

Chez Evocells, à Baillonville, la production tourne à flux tendu.

Des carnets de commandes remplis, des délais qui s'allongent et des employés qui ne s'arrêtent plus... c'est désormais le quotidien de cette usine de panneaux solaires, la seule sur le territoire belge.

Située dans le zoning industriel de Baillonville, dans l'entité de Somme-Leuze, l'entreprise Evocells est active sur ce marché depuis près de 15 ans et n'a jamais connu cela. La raison de cet engouement ? Des prix de l'énergie qui ont grimpé en flèche et qui poussent les consommateurs à réduire leur dépendance aux fournisseurs. La réduction de la TVA à 6% pour leur installation motive aussi de nombreux acheteurs.

Une demande qui a explosé

Pour l'entreprise de la région namuroise, ce nouvel afflux de client est devenu difficile à gérer. Laurence Delaite, qui gère ici les nombreux appels qui arrivent tout au long de la journée, est maintenant obligée de refuser les nouveaux clients. "Le téléphone sonne tout le temps. Ca a explose ! On a une cinquantaine d'appels par jour. Et on reçoit aussi beaucoup de demandes par mail, donc c'est vraiment la folie pour l'instant."

Si la demande est devenue aussi forte, c'est que les prix de l'énergie ont explosé depuis le début de l'année. Selon les chiffres de la CREG, la Commission de Régulation de l'Électricité et du Gaz, la facture d'électricité des Belges a triplé en l'espace d'un an. Une augmentation des prix notamment due à la guerre en Ukraine et qui fait revoir leur copie aux ménages, nombreux à faire le choix d'investir dans les panneaux solaires. Ceux-ci permettent en effet de produire une énergie propre et renouvelable, même si l'investissement initial, lui, peut être conséquent.

La production a dû mal à suivre

Les producteurs de panneaux photovoltaïques, eux, sont confrontés à un vrai boom de leur activité et doivent tenir les délais, ce qui devient de plus en plus compliqué. Basile Schepens, responsable logistique d'Evocells, fait tout pour s'assurer que sa chaîne de production, unique en Belgique, arrive à suivre la cadence. "On est à flux tendu pour le moment. Dès que les panneaux sortent et sont emballés, ils sont directement vendus et partent chez les clients." Et cette tension dans la chaîne peut aussi occasionner des problèmes.

"Tout panneau qui sort de la ligne est directement vendu. On a pas de stock ou de palette qu'on met de côté pour résoudre certains problèmes ou subvenir à certains besoins."

Cet affolement dans le secteur du photovoltaïque pousse aussi l'entreprise à prendre des mesures pour augmenter sa production. Parmi celles-ci, l'embauche de nouveaux employés qui assurent le débit de la fabrication. "On arrête pas. On a même engagé deux nouvelles personnes depuis trois mois pour subvenir à la demande." En 15 années d'existence, l'entreprise de Baillonville, qui réalise aussi elle-même ses installations, n'a jamais connu une telle agitation.

Le défi des matières premières

Mais pour les fabricants de panneaux, les challenges à relever sont nombreux. En plus de la demande en augmentation constante et de la main d'œuvre difficile à trouver, il faut aussi assurer l'approvisionnement des composants. Ceux-ci viennent majoritairement de l'étranger et ont vu leur coût augmenter de façon conséquente ces derniers mois, avec un impact sur l'activité. Sergio Vicini, responsable commercial d'Evocells, y voit un défi important pour l'entreprise. "Les prix s'envolent dans toutes les matières premières et dans l'énergie aussi, puisqu'on consomme beaucoup d'énergie pour fabriquer les panneaux. Donc, c'est le nerf de la guerre aujourd'hui."

Face à cette explosion de la demande, l'entreprise a doublé sa capacité à 30.000 panneaux par rapport à l'année passée. Elle pourrait encore l'augmenter l'année prochaine en engageant plus de personnel et en adoptant le travail de nuit.

Pour les clients, il faudra s'armer de patience, l'attente est actuellement d'un an entre la commande des panneaux solaires et leur livraison.

Sur le même sujet

Le Benelux en passe de devenir la région solaire de l'Europe selon le Secrétariat général

Monde Europe

Articles recommandés pour vous