Santé physique

Absence d'activité physique : les femmes premières touchées (étude)

Absence d'activité physique : les femmes premières touchées (étude).

© Oscar Wong

23 nov. 2021 à 07:00Temps de lecture1 min
Par RTBF TENDANCE avec AFP

Les deux tiers des Français qui n'ont pas ou peu d'activité physique étaient des femmes en 2020, mettant notamment en avant des problèmes de santé ou le cumul emploi et vie familiale pour l'expliquer, hors période de confinement.

Les moins actifs sont les femmes et les plus précaires

Selon une étude de l'Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire (Injep - France) qui porte sur 12.000 personnes, ces femmes sont "plus âgées", "plus fréquemment issues des groupes socio-professionnels plus précaires et disposent d'un capital scolaire plus modeste".

Cette étude porte sur les freins à la pratique de l'activité physique au sens large, y compris une balade en forêt.

Un quart des sondés n'ont pas eu ou peu d'activité physique en 2020, 11% pas eu d'activité du tout.

34% de ceux qui n'ont pas ou peu d'activité, homme ou femme, mettent en avant "un mauvais ou très mauvais état de santé" et 28% un "métier physiquement dur". Un quart d'entre eux disent "ne pas aimer le sport", 22% mettent en avant le coût, 21% avoir des "contraintes professionnelles ou scolaires", 16% des "contraintes familiales". Ces freins peuvent se cumuler.

L'enquête a été réalisée entre janvier et novembre 2020.

Sur le même sujet

Un marathon de zumba en ligne fin janvier !

Santé & Bien-être

Le sport connecté explose : à la maison mais avec la camaraderie des salles de gym

Santé & Bien-être

Articles recommandés pour vous