Monde

Accalmie sur le front des incendies en Espagne

© © Tous droits réservés

21 juil. 2022 à 11:09Temps de lecture1 min
Par Belga

La situation est en nette amélioration jeudi sur le front des incendies en Espagne, où un feu d’envergure est en passe d’être contrôlé en Aragon (nord-est), mais les dizaines de milliers d’hectares brûlés à travers le pays font déjà de 2022 une année historique.

L’évolution de l’incendie d’Ateca en Aragon "a été positive ces dernières heures", les nouveaux départs ayant été immédiatement éteints, a indiqué le gouvernement régional sur Twitter.

Vague de chaleur

Cet incendie, qui s’est déclaré lundi, s’étend sur un périmètre de 14.000 hectares (un peu moins que la superficie de la commune de Mons) et a entraîné l’évacuation de 1700 personnes.

"Le retour des habitants dans les villages évacués est de plus en plus proche, mais il faut être prudent", a dit le président régional, Javier Lambán.

Le tronçon de l’autoroute A2, reliant Madrid à Barcelone, qui avait dû être coupé à cause des flammes, a été rouvert jeudi matin à la circulation, selon les autorités aragonaises.

L’Espagne a été balayée ces derniers jours par une vague d’incendies dévastateurs, favorisés par la vague de chaleur qui a duré du 9 au 18 juillet et qui pourrait être la plus extrême jamais enregistrée dans le pays, selon des données provisoires de l’agence météorologique nationale (AEMET).

Depuis le début de l’année, près de 70.000 hectares, soit l’équivalent de l’arrondissement de Tournai-Mouscron, ont été réduits en cendres dans le pays, soit "pratiquement le double de la moyenne des dix dernières années" à la même période, a indiqué le Premier ministre Pedro Sánchez.

 

Sur le même sujet

En Espagne, une entreprise de reboisement à l’origine d’un incendie de 14.000 hectares

Monde Europe

Vague de chaleur en Europe : la canicule serait responsable d’au moins 1700 décès en Espagne et au Portugal, selon l’OMS

Monde

Articles recommandés pour vous