Monde

Accident de train en Grèce : les conducteurs de train réclament plus de sécurité avant la reprise du trafic

A photo shows a flower layed on the tracks at the railway station of Rapsani, north Greece, on March 5, 2023, during a commemorative gathering for the victims of a deadly train crash which killed 57. Students and residents of the municipality of Tempi, ga

© Belga

Par Belga, édité par Lavinia Rotili

Le syndicat des conducteurs des chemins de fer grecs (PEPE) a réclamé un renforcement de la sécurité mardi, à la veille de la reprise prévue du trafic ferroviaire interrompu depuis l’accident du 28 février qui a fait 57 morts.

Le syndicat demande, dans une lettre adressée à l’opérateur Hellenic Train, une meilleure surveillance des passages à niveau, une amélioration de l’éclairage des tunnels, des données sur l’inspection des ponts et sur le nettoyage des voies, en particulier l’enlèvement des débris et de la végétation.

Le gouvernement a annoncé la semaine dernière que les services ferroviaires suspendus après la tragédie du 28 février "seraient progressivement rétablis" à partir de mercredi et jusqu’à la mi-avril.

Cet accident, le pire que la Grèce a connu, a déclenché de nombreuses manifestations de colère, parfois violentes, et porté un coup à la popularité du gouvernement conservateur de Kyriakos Mitsotakis, à l’approche des élections prévues d’ici début juillet. Le ministre grec des Transports a démissionné au lendemain de la catastrophe, et la responsabilité de l’accident a surtout été attribuée au chef de gare en service lors de l’accident. Il a été inculpé et placé en détention provisoire.

Trois autres employés des chemins de fer ont été poursuivis et seront entendus d’ici à la fin du mois par un juge d’instruction.

Mais les syndicats de cheminots avaient depuis longtemps mis en garde contre les problèmes du réseau, relevant son sous-financement, des carences en personnel et des accidents fréquents. Le syndicat des conducteurs a d’ailleurs rappelé qu’il avait à plusieurs reprises tiré la sonnette d’alarme sur les lacunes en matière de sécurité, tout en déplorant que ces avertissements aient été "minimisés ou pas pris au sérieux".

Sur le même sujet :

Accident de trains en Grèce: le trafic ferroviaire reprend partiellement (AP 22/03/2023)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma... Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Tous les sujets de l'article

Articles recommandés pour vous