RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions

Accident lors d’un camp à Rochefort : le chef scout bénéficie d’une suspension du prononcé

Un scout de 14 ans est devenu tétraplégique suite à une activité à Rochefort en 2020.
28 avr. 2022 à 10:53Temps de lecture1 min
Par Louis Matagne

Le tribunal correctionnel de Dinant a rendu ce matin son jugement dans l’affaire d’un scout devenu tétraplégique suite à un défi lancé par son chef.

Pour rappel, le 23 juillet 2020, lors d’un camp à Rochefort, la victime de 14 ans s’était brisé la 6e cervicale en plongeant dans un ruisseau. Les faits s’étaient produits dans le cadre d’un concours : faire des plats dans un ruisseau dont le niveau d’eau était d’environ 40 cm. Pour gagner les points, les scouts devaient sauter d’un petit ponton.

Le chef à l’origine du défi était donc poursuivi par le parquet de Namur pour coups et blessures involontaires, ainsi que pour non-assistance à personne en danger. Une peine de travail de 80 à 100 heures était requise à son encontre.

Il est bien venu en aide à la victime

Ce matin, le tribunal correctionnel a toutefois opté pour une mesure de faveur : le chef scout bénéficie d’une suspension du prononcé. Le tribunal a retenu le caractère accidentel de l’évènement, ainsi que l’absence de casier judiciaire chez le prévenu. La prévention de non-assistance a par ailleurs été jugée non établie, le tribunal estimant que, malgré une hésitation initiale, le chef avait fait ce qu’il fallait pour secourir son animé. Seule la prévention de coups et blessures involontaires (reconnue par le prévenu) est donc retenue.

"C’est un résultat dans la ligne de ce que nous souhaitions, a déclaré l’avocat du chef scout, Me Masset. Mais, bien sûr, nous restons peinés par la situation qu’a vécue la famille avec ce drame personnel."

Sur le même sujet

Chute collective de scouts flamands dans le nord de la France, une ado dans le coma

Belgique

Articles recommandés pour vous