Guerre en Ukraine

Accueil de réfugié ukrainiens : le hall sportif "Tabora" de Namur réquisitionné pour accueillir des familles

Maxime Prévot, bourgmestre de Namur, en mai 2021 (illustration)

© Tous droits réservés

L’ensemble du hall sportif de Tabora à Namur a été réquisitionné depuis jeudi afin de pouvoir dans les délais les plus courts possibles le transformer en un lieu d’hébergement de crise accueillant et équipé pour accueillir des familles ukrainiennes, indique la Ville de Namur dimanche dans un communiqué. Les premiers réfugiés arriveront sur place demain/lundi. Une visite de presse du centre aura lieu à 10h30.

La capacité du centre sera de 150 lits mais la Ville annonce privilégier un accueil progressif, par groupes de 25-30 personnes maximum, "afin d’une part de garantir un accueil optimal mais aussi s’assurer d’avoir des équipes en suffisance pour y faire face".

En marge de ce lieu d’accueil, la ville a créé un formulaire sur son site internet. Plus de 300 Namurois ont déjà proposé leur aide pour héberger des personnes fuyant l’Ukraine.

 

Guerre en Ukraine: sujet JT 19/03/2022

Sur le même sujet

Réfugiés ukrainiens : Bart De Wever critique une nouvelle fois vivement le secrétaire d’État Sammy Mahdi

Guerre en Ukraine

Octroi du revenu d’insertion aux réfugiés ukrainiens : Jan Jambon demande un "cadre de directives plus contraignant" pour les CPAS

Belgique

Articles recommandés pour vous