Le 6/8

Achats en ligne : quels sont vos droits ?

14 déc. 2021 à 13:59Temps de lecture2 min
Par Elisée Baelongandi

C’est l’heure des courses de Noël et vous êtes nombreux à faire vos achats sur internet pour éviter les ruées en magasin. Durant cette période assez chaude pour votre carte bancaire, Yasmine Lamisse, avocate sur le plateau du 6-8, vous rappelle l’ensemble de vos droits en achetant en ligne.

Depuis quelques années, les achats en ligne ont fait irruption dans les quotidiens de tous. Les confinements n’ont fait qu’accélérer cette tendance en faisant emboîter le pas des plus réticents, de sorte qu'elle soit aujourd’hui devenue une norme pour plusieurs.
Cette procédure comporte des avantages comme :

  • des achats plus rapides
  • le droit de rétractation
    A partir de la réception du colis, vous avez la possibilité de le renvoyer dans les 14 jours sans justificatif et gratuitement. Le prix de l’article sera remboursé, uniquement les frais de renvoi seront à vos frais et cela partout en Europe. Ceci n’est pas applicable pour les biens scellés ou périssables.
  • un choix plus vaste d’articles
  • une tranche horaire d’achat sans limite

Mais aussi quelques désavantages :

  • On ne voit pas le produit, c’est d’ailleurs une des raisons pour laquelle le droit de rétractation est mis en place.
  • Ce dernier n’est valable qu’en Europe donc faites attention lorsque vous achetez sur des sites étrangers.

Quelle est la différence entre les sites européens et sites non européens ?

Sur les sites européens vous êtes mieux protégés. En tant que consommateur vous disposez :

  • du droit de rétractation énoncé plus haut
  • d’une protection en cas de retard de livraison.
    Votre colis doit vous être livré dans les 30 jours
  • d’une garantie légale.
    Vous avez 2 ans de garantie pour réclamer si votre commande n’est pas conforme et 1 an s’il s’agissait d’un achat d’occasion.

Pour les sites provenant d’Amérique, Asie ou autres, vous ne disposez pas de ces protections et en plus, vous devrez vous acquitter de quelques pénalités en plus telles que les frais de TVA ou les frais de douane, …

Getty Images

Qu’en est-il pour les sites de ventes aux enchères ?

Pour des sites de ventes aux enchères ou de seconde main en ligne, il faut d’autant plus être vigilant car ce ne sont que des plateformes. Ils ne sont donc pas dans l’obligation de vous rembourser en cas d’arnaque, ni responsables. En tant que plateforme, ils ne touchent que des commissions sur les ventes. Vous aurez affaire à votre interlocuteur, c’est-à-dire le vendeur qui est soit un particulier soit un professionnel.
S’il s’agit d’un particulier vous n’avez pas toutes ces protections tandis que chez un vendeur professionnel oui.

Les plateformes ne peuvent que vous donner des informations sur le vendeur.

Arnaques et faux sites : comment éviter l’arnaque ?

  • Bien analyser le site web d’un œil critique.
  • Vérifier la date de création du site ainsi que les évaluations faites sur celui-ci.
  • Utiliser des moyens de payement sécurisés comme Paypall ou via votre carte de crédit. Vous pourrez toujours contester l’achat et demander un remboursement.
  • Sur les sites de seconde main, dans la mesure du possible, demander à pouvoir avoir l’article en main pour éviter les contrefaçons.
  • Faire son shopping sur de sites officialisés par des labels. Cela vous certifie qu’ils ont un code de conduite à suivre et qu’il y aura toujours un moyen de résolution de conflit.

Quelques liens utiles

En cas de problème, n'hésitez pas à consulter ces liens :

 

Retrouvez bien d’autres chroniques tous les jours de la semaine dans Le 6-8 sur La Une.

Sur le même sujet

Quelles sont les nouveautés liées aux congés des salariés ?

Le 6/8

Faux avis, promotions mensongères en ligne : le consommateur européen mieux protégé

Articles recommandés pour vous