Acheter une maison, mais pas le terrain : une solution pour les candidats propriétaires avec de faibles revenus

Jonathan et Sabrina, heureux propriétaires
18 sept. 2020 à 18:08 - mise à jour 18 sept. 2020 à 18:08Temps de lecture2 min
Par RTBF

Le prix de l’immobilier ne cesse d’augmenter et pour ceux qui rêvent de posséder leur propre maison, cela représente un obstacle infranchissable. Mais un nouveau type de logement social peut les aider. Le principe est simple, le candidat peut acheter une maison, mais pas le terrain qui reste une propriété de la commune. Ce concept, s’appelle "Community land Trust (CLT)" et la commune d’Herstal le propose.

TVA réduite et terrain loué 10 € par mois

C’est grâce à ce concept que Jonathan et Sabrina ont pu acheter leur première maison à Herstal en province de Liège "Sans ça, c’était impossible" nous confie Jonathan. "Une maison comme ceci, avec salon, cuisine, salle de bains, trois chambres et jardin, c’est 300.000 euros" poursuit l’heureux propriétaire qui a déboursé environ 250.000 euros. Le couple a donc économisé 70.000 euros en n’achetant que les briques et pas le terrain "Selon la taille des propriétés, on peut économiser entre 30, 40 et 50.000 euros à l’achat et comme ce logement est proposé par une société de logement de service public, la TVA est réduite" explique François Vergniolle, directeur gérant de la Société Régionale du Logement de Herstal et propriétaire du terrain.

Le couple épargne ainsi une sacrée somme, mais il doit tout de même payer 10 euros chaque mois à la commune pour occuper ce terrain. Un loyer symbolique qui lui permet à Jonathan et Sabrina d’être propriétaires et de personnaliser leur maison comme bon leur semble, ils peuvent choisir les portes, le carrelage, la peinture ou la cuisine. Si le couple le souhaite, il peut même transmettre la maison "quand on est propriétaire des briques, mais pas du terrain, on peut quand même la transmettre par succession ou alors par vente, mais avec une plus-value limitée" détaille le directeur François Vergniolle. L’objectif est évidemment de garder une maison avec un prix abordable pour les plus petits budgets.

Deux conditions d’accès précises

Herstal propose 12 logements à l'achat selon le concept du Community land Trust

Ce système s’adresse à des couples ou des personnes avec des revenus plus faibles. Le candidat acquéreur doit répondre à deux conditions :

  1. Il ne peut pas déjà être propriétaire.
  2. Ses revenus imposables ne peuvent dépasser 53.900 € auxquels on peut ajouter 5.000 € par personne à charge.

Ce système se présente dès lors comme une alternative aux logements sociaux "C’est un projet que l’on pourrait développer plus en Wallonie même si la location de logement reste notre core business" explique Benoit Wanzoul, directeur général de la Société Wallonne du Logement. Pour l’instant, les projets wallons de ce type se comptent sur les doigts d’une main. Par contre, on en trouve une dizaine à Bruxelles, région du pays où les terrains sont les plus chers.

 

Articles recommandés pour vous