RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Action de sécurisation aux abords des commerces en province de Liège

Image d'illustration
11 déc. 2021 à 16:30Temps de lecture1 min
Par Belga

La Police fédérale de Liège organise et coordonne une action intégrée de sécurisation et de prévention des vols dans les commerces samedi. Huit zones de police de la province participent à cette action en collaboration avec les effectifs de la Police fédérale des arrondissements de Liège et Eupen.

La commissaire Julie Reip, responsable de l'action, a détaillé l'objectif de ce travail. "Chaque année, au moment des soldes ou des fêtes de fin d'année, ce genre d'opération est mené afin de rassurer les commerçants et les clients. Des patrouilles, mobiles ou pédestres, ainsi que des contrôles réguliers sont prévus durant la journée. Chaque année, on compte une dizaine d'actions intégrées sur différentes thématiques entre les différents services", explique la commissaire à la Direction de Coordination et d'Appui.

Une septantaine de policiers mobilisés

À la demande de la fédération Comeos, une septantaine de policiers sont mobilisés sur différentes zones pour le Full integrated police action (FIPA) : Basse-Meuse, Flémalle, Vesdre, Condroz, Grâce-Hollogne-Awans, Malmedy-Stavelot, Beyne - Fléron - Soumagne et Ans-Saint-Nicolas.

Cinq équipes, dont une en civile, travaillent samedi sur la zone Ans-Saint-Nicolas. Le commissaire de police Christophe Cleeren a effectué un briefing avec les agents concernés en début d'après-midi. Il a pu faire le point sur les lieux primordiaux.

Les moyennes et grandes surfaces

"Nous avons ciblé les moyennes et grandes surfaces. À Ans, c'est principalement la rue des Français, la Nationale 3 et les magasins à Alleur qui sont pointés. À Saint-Nicolas, c'est surtout la chaussée Roosevelt et Tilleur centre. Vers 18h00, une nouvelle ronde est prévue pour la fermeture des commerces."

Le commissaire de la zone Ans-Saint-Nicolas a rappelé l'importance de ce type de collaboration. "Cela permet de se montrer et de jouer la carte de la visibilité, en plus de recevoir un support supplémentaire comme un hélicoptère ou des équipes canines." Il a conclu en précisant qu'une mission hors du cadre était prévue dans un immeuble social situé rue de la Coopération, touché par un problème d'insécurité.

Sur le même sujet

Une campagne de communication pour soutenir les commerçants liégeois

Regions Liège

Liège: l'ex-gérante du JD Sports suspectée d'incitation à la haine est acquittée

Regions Liège

Articles recommandés pour vous