Conference League - Foot

Adrien Trebel avant Young Boys - Anderlecht : "Ils joueraient le top 4 en Belgique"

© Tous droits réservés

Adrien Trebel a joué 6 mois la saison dernière à Lausanne. Par deux fois il a affronté l’équipe suisse des Young Boys (un assist à la clef) sans connaître la défaite. L’adversaire a changé de coach et quelques cadres sont partis, mais "cette équipe reste menaçante" confie-t-il quelques heures avant la première rencontre face à l’équipe bernoise.

Adrien quels sont vos souvenirs de ces deux rencontres jouées l’an dernier face aux Young Boys ?

"J’avais délivré un assist ici à Berne. Ils n’avaient ni le même système de jeu ni le même coach. On a analysé la vidéo. C’est une équipe qui a des forces et des faiblesses. Mais on va se concentrer sur nous et sur que nous produisons ces dernières semaines. Chaque jour le groupe progresse à l’entraînement. Nous sommes confiants."

Le Sporting reste sur 4 victoires de suite. Vous avez trouvé le bon rythme ?

"C’est un nouveau projet, un nouveau système, de nouvelles idées. Tout n’est pas parfait mais tout le groupe est à l’écoute. Je vois tous les jours une grosse cohésion dans ce groupe. Tout le monde progresse et commence à comprendre sur le bout des doigts les principes du coach. On travaille dur."

Quel est le niveau de cette équipe par rapport au championnat belge ?

"Un peu comme la Belgique ou les Pays-Bas, la Suisse est un peu un tremplin pour aller vers d’autres championnats. C’est un championnat un peu moins physique que la Belgique. Il y a de très belles équipes, dont les Young Boys. C’est un peu similaire à notre championnat. Chez nous, les Young Boys se battraient dans le top 4. Et peut-être même pour le titre. Ils ont été champions régulièrement chez eux et ont livré des bons matches en " aller " " retour " face à Manchester United la saison dernière."

Quels sont vos objectifs cette saison ?

"Quand j’ai signé à Anderlecht à l’époque c’était pour être champion. Je le suis devenu. J’ai vécu aussi des bons moments en Coupe d’Europe… Mais ce n’est pas suffisant. Je veux plusieurs titres. Anderlecht se doit de retrouver ces compétitions. C’est important pour tout le monde."

Votre retour se passe bien après un parcours chahuté…

"Mon retour se passe bien. Le coach a discuté avec moi et m’a dit de donner la meilleure version de moi-même à l’entraînement. Je bosse dur. Je suis heureux quand je travaille. Je ne suis pas un tricheur et je me donne à 100%. Si demain je ne dois pas jouer ce n’est pas grave. Point."

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous