Affaire Bygmalion: "On est parti en sucette", affirme Jérôme Lavrilleux par rapport à la campagne 2012 de Sarkozy

© AFP or licensors

03 juin 2021 à 19:37Temps de lecture1 min
Par Belga

La campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012 a été "une dinguerie" et à la fin tout est "parti en sucette", a expliqué jeudi au tribunal judiciaire de Paris Jérôme Lavrilleux, seul à l'UMP à avoir admis sa responsabilité au procès pour les dépenses excessives de la campagne de l'ancien chef de l'Etat.

A l'époque directeur-adjoint de la campagne et directeur de cabinet de Jean-François Copé, patron de l'UMP (devenu Les Républicains), M. Lavrilleux a reconnu avoir couvert le système de double facturation mis en place pour éviter que les comptes de campagne de M. Sarkozy dépassent le montant légal autorisé, mais il a répété l'avoir découvert tardivement.

Pour lui, c'est avant tout "l'inorganisation totale" de la campagne qui a conduit à ce désastre. Quatorze personnes dont l'ancien président Nicolas Sarkozy - absent à l'audience - sont jugées dans cette affaire. 

Jérôme Lavrilleux a affirmé ne pas avoir participé aux réunions des experts comtables de la campagne qui dès le mois de mars, avaient mis en garde contre le dérapage des comptes. Appelé à la barre, Pierre Godet, un des experts-comptables,  a confirmé qu'il ne l'a jamais rencontré.

"Je ne veux pas briser un fantasme sur le fait que tout ceci ait été planifié longtemps à l'avance mais en fait tout s'est passé au fil de l'eau, de manière empirique", a encore affirmé le prévenu, rappelant que c'était l'Elysée qui prenait toutes les décisions stratégiques. 

"On baignait tous dans cette atmosphère: plus on en fait, et plus on remonte dans les sondages", explique-t-il aussi. Du coup, "on est parti en sucette".

En mars 2012, admet-il cependant, quand Franck Attal, le responsable de la filiale événementielle de Bygmalion chargée d'organiser les meetings, est venu le voir car inquiet du paiement des fournisseurs de la campagne, il lui a proposé de facturer l'UMP. M. Lavrilleux a dans tous les cas nié avoir eu l'idée de ces méthodes de paiement. 

 

Sur le même sujet...

JT du 20/05/2021

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous