RTBFPasser au contenu
Rechercher

Regions Liège

Affaire Louise Lavergne : un policier liégeois condamné à six mois avec sursis pour homicide involontaire

Homicide involontaire : Policier condamné

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

17 mai 2021 à 14:17 - mise à jour 17 mai 2021 à 14:17Temps de lecture1 min
Par Barbara Schaal

Un policier liégeois a été condamné à 6 mois de prison avec sursis dans le cadre de l’affaire Louise Lavergne. Cette étudiante française avait été tuée en octobre 2017, dans son appartement liégeois, par un voisin.

Plusieurs mois avant son décès, elle s’était rendue à la police : elle jugeait le comportement de son voisin inquiétant. Mais la police n’avait pas réagi.

Le policier a été condamné pour homicide involontaire, par défaut de prévoyance ou de précaution.

Ce qui est reproché à ce policier d’une soixantaine d’années, c’est d’avoir enregistré une main courante, une note interne à la police, plutôt que de dresser un procès-verbal. Louise Lavergne s’était rendue dans ce commissariat d’Angleur en février 2015, avec son petit ami. Elle dénonçait le comportement de son voisin. Celui qui sera deux ans et demi plus tard son meurtrier. Ce voisin s’était promené nu dans les parties communes. Il avait glissé un mot à caractère sexuel sous la porte de Louise Lavergne.

Le problème est que l’homme avait déjà été condamné pour viol. Il était en libération conditionnelle. Le témoignage de la jeune femme aurait donc dû alerter la police. Et un procès-verbal aurait conduit à son arrestation.

Patrick Vanderlinden, le meurtrier, s’est suicidé en prison avant d’être jugé. Le procès du policier liégeois est donc le seul qui aura lieu dans cette affaire. Il écope de six mois de prison avec sursis. Le parquet en avait requis 10.

Archives JT 21/11/2017 – Reconstitution du meurtre de Louise Lavergne :

Liège : reconstitution de meurtre de Louise, tuée par son voisin

JT 13h

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Articles recommandés pour vous