Affluence à la Côte : pas de vague de voyageurs à destination de la mer ce samedi matin

Vers la côte / Plutôt le train-train

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

15 août 2020 à 09:35 - mise à jour 15 août 2020 à 12:43Temps de lecture1 min
Par Belga

Les transports publics vers la Côte n'étaient pas (encore ?) assaillis samedi matin. Selon le porte-parole de la SNCB Bart Crols, il n'est "pas du tout question" de trains complets vers la mer pour le moment et la situation reste calme à ce stade.

Il est encore tôt pour estimer comment la situation évoluera dans la journée. Pour le moment, il semble que l'on est loin du scénario similaire au week-end dernier, avec un afflux important de voyageurs à bord des trains vers le littoral.


►►► A lire aussi : Affluence à la côte : moins de trains vers la mer ce week-end, des limites de voyageurs fixées par commune


En tout état de cause, la SNCB a annulé les trains supplémentaires vers la mer ce week-end, après que la situation eût notamment dégénéré sur la plage de Blankenberge samedi dernier. Les trains qui circulent ont, eux, une capacité maximale de 80%. 

Extrait de notre journal télévisé du 11 août :

Côte : Décourager le tourisme d un jour

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

A 9h, la situation était encore calme à la gare de Bruxelles-Midi. Mais en cas de soudaine affluence, les accompagnateurs de train sont habilités par la SNCB à ne plus accepter de voyageurs si 80% de la capacité totale d'un train est atteinte. La priorité de l'accès aux wagons sera alors donnée aux travailleurs et aux touristes qui resteront plus d'un jour au littoral (dans ce cas, un justificatif leur sera demandé).

A la côte, sous un ciel plutôt nuageux, l'affluence est loin d'être aussi forte que la semaine dernière. Peut-être est-ce du au temps, selon Kurt Claeys, le bourgmestre faisant fonction d'Ostende. Celui-ci d'ailleurs de souligner à notre micro : "Tout le monde est le bienvenu. Par train, en voiture… Cela ne pose pas de problème. Mais ne venez-pas en masse".

Selon la compagnie ferroviaire, à la mi-journée, les trains ne seraient remplis en moyenne qu'à moitié.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous