Afghanistan: menace sécuritaire sur les hôtels de Kaboul

© AFP

Le spectre de la menace d'attentats jusque dans la capitale afghane a resurgi lundi avec une alerte concernant les hôtels de Kaboul, au lendemain d'une première rencontre à Doha depuis la mi-août entre représentants américains et talibans, portant notamment sur les questions sécuritaires.

Les diplomaties américaine et britannique ont averti lundi leurs ressortissants contre le risque d'une attaque dans les grands hôtels de Kaboul, notamment le Serena, un hôtel de luxe en plein centre de la capitale.

"En raison de menaces sécuritaires, nous recommandons aux citoyens américains d'éviter d'y séjourner et d'éviter la zone", a indiqué sur son site internet le département d'État, à propos de cet hôtel déjà ciblé à plusieurs reprises ces dernières années.

Une annonce qui survient alors que l'organisation terroriste E.I. a revendiqué l'attentat suicide à la mosquée de Kunduz.

Sombre souvenir

L'hôtel Serena avait été attaqué le 20 mars 2014 par un commando armé taliban qui avait abattu neuf personnes, dont un journaliste de l'AFP et sa famille. Les hôtels de luxe de Kaboul abritent désormais aussi bien des ressortissants étrangers de passage, journalistes ou humanitaires notamment, que de hauts responsables talibans qui y mènent des réunions de travail.

Afghanistan: attaque à la mosquée de Kunduz

Afghanistan : vues des lieux de l'attaque à Kaboul, dimanche 3 octobre

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous