Afrique du Sud : au Cap, un violent incendie sur la montagne de la Table détruit plusieurs bâtiments historiques

Incendie au Cap, dans la librairie Jagger, le 18 avril 2021

© AFP/BELGA

19 avr. 2021 à 10:03 - mise à jour 19 avr. 2021 à 10:03Temps de lecture1 min
Par Belga

Plusieurs bâtiments historiques ont été détruits dans le grand incendie qui s’est déclaré au cours du week-end dans la ville sud-africaine du Cap, sur Table Mountain. Des milliers d’étudiants ont également dû quitter leur lieu de résidence. Selon les autorités de la ville, un homme présumé responsable de l’incendie a été interpellé.

L’homme, âgé d’une trentaine d’années, a admis avoir allumé un feu. Il est accusé d’incendie criminel.

Parmi les bâtiments touchés, une bibliothèque contenant de précieux ouvrages historiques et le plus ancien moulin à vent du pays (datant de 1796), ont été la proie des flammes. "Cet incendie va nous occuper pendant des jours", a jugé Philip Prins, de l’administration du parc Table Mountain, qui est une réserve naturelle protégée.

Le plus ancien moulin à vent d'Afrique du Sud, datant de 1796, dans les flammes, au Cap, le 18 avril 2021
Le plus ancien moulin à vent d'Afrique du Sud, datant de 1796, dans les flammes, au Cap, le 18 avril 2021 © RODGER BOSCH - AFP

De forts vents ont encore attisé le feu lundi, ce qui pose un problème évident pour les pompiers présents sur place. "Il y a eu des vents entre 45 et 50 km/h", a ajouté Philip Prins à la chaîne de télévision eNCA.

Plus de 120 pompiers ont été déployés tout au long de la nuit. Deux d’entre eux ont été blessés. Les autorités ont quant à elles demandé à la population de ne pas se rendre dans le centre-ville, menacé par l’incendie.

Les services d’urgence ont déclaré que le brasier avait probablement été causé par un feu de camp allumé par un sans-abri. L’Afrique du Sud traverse une période de sécheresse, ce qui rend les incendies plus probables.

Articles recommandés pour vous