Agnès Varda nous a quittés: retour sur une carrière exceptionnelle en photos et vidéos

Agnès Varda : une cinéaste atypique

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

29 mars 2019 à 12:03 - mise à jour 29 mars 2019 à 12:03Temps de lecture2 min
Par K.D.- RTBF et Agences

C'était une personnalité forte, infatigable, qui a marqué véritablement le cinéma. Agnès Varda est décédée, à la suite d'un cancer, à l'âge de 90 ans. Dans son dernier film en forme de leçon de cinéma, "Varda par Agnès", sorti cette année, Agnès Varda revenait sur sa carrière et son statut de pionnière, notamment à la sortie de son premier long-métrage, "La Pointe courte", en 1954. "Il y avait très peu de femmes réalisatrices", reconnaissait-elle lors d'une conférence de presse. "Quand j'ai fait ce film, ce qui m'intéressait, ce n'était pas de dire 'je suis une femme réalisatrice', c'était de faire un film radical."

Petit pas de danse pour Agnès Varda, qui reçoit un Oscar d'Honneur en 2017 (Vews)

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Née le 30 mai 1928 à Ixelles, elle s'est imposée en 1962 comme réalisatrice emblématique de la Nouvelle vague avec le film "Cléo de 5 à 7", avant de multiplier les succès critiques, dont "L'une chante, l'autre pas" (1977) et de créer à partir des années 2000 des documentaires à mi-chemin. avec les arts visuels, comme "Les Glaneurs et la Glaneuse". En 2017 encore , dans "Visages, Villages", elle arpentait la France en camionnette, avec l'artiste JR.

Agnès Varda lors du tournage de "Mes cent et une nuits", à Cannes, en 1994
Agnès Varda lors du tournage de "Mes cent et une nuits", à Cannes, en 1994 GEORGES BENDRIHEM - AFP

Compagne du cinéaste Jacques Demy (décédé en 1990, et à qui on doit notamment les comédies musicales "Les parapluies de Cherbourg", "Les Demoiselles de Rochefort" et "Peau d'âne"), elle a élevé avec lui deux enfants et partagé nombre de projets artistiques. Honorée d'un Oscar pour l'ensemble de sa carrière à Los Angeles en 2017, elle défendait une oeuvre libre, loin des contraintes financières des blockbusters d'Hollywood.

"Cléo de 5 à 7", bande-annonce

Source: youtube

Cléo de 5 à 7 - Trailer

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

"les glaneurs et la glaneuse" (2000)

Vidéo Dailymotion

"Les plages d'Agnès" (2008) - bande-annonce:

Source: youtube

Les Plages d'Agnès ( bande annonce )

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Les grandes dates de la vie de la réalisatrice Agnès Varda,

- 30 mai 1928: naissance à Ixelles. En 1940, elle s'installe avec sa famille à Sète (dans l'Hérault) où elle va passer son adolescence

- 1954: tourne son premier long métrage de fiction, "La Pointe courte"

- 1958: rencontre le réalisateur Jacques Demy, son futur époux. Après sa mort en 1990, elle lui rendra hommage avec trois films: "Jacquot de Nantes", "Les demoiselles ont eu 25 ans" et "L'Univers de Jacques Demy".

- 1962: réalise "Cléo de 5 à 7". Suivront d'autres films et documentaires qui feront d'elle une des rares réalisatrices de la Nouvelle vague

Agnès Varda en 1970
En compagnie de Jean-Claude Drouot pour la présentation du film "Le Bonheur" en 1965
Séance photo pour "Sans toit ni loi" en 1986

- 1985: "Sans toit ni loi" avec Sandrine Bonnaire lui vaut un Lion d'or à la Mostra de Venise

- 2000: sortie du documentaire "Les Glaneurs et la Glaneuse" auquel elle donnera une suite, "Deux ans après"

- 2008: réalise un long-métrage autobiographique "Les Plages d'Agnès" qui obtient le César du meilleur film documentaire

- 2015: reçoit une Palme d'honneur du Festival de Cannes.

- 2017: réalise avec l'artiste JR le documentaire "Visages, villages", qui reçoit l'Oeil d'or du meilleur documentaire au Festival de Cannes. Reçoit un Oscar d'honneur pour l'ensemble de son oeuvre.

- 2019: présente à la Berlinale son ultime documentaire "Varda par Agnès"

Galerie photos

Emir Kusturica et Agnès Varda au festival de Cannes, en mai 2005
Elle a été faite Docteur Honoris Causa de l'Université de Liège en 2010
Elle n'hésitait pas à se mettre en scène, comme ici, avec son costume de "Femme patate" pour une exposition d'art contemporain (2011)
Une Palme d'honneur pour une carrière prolifique, à Cannes, en 2015
L'actrice Tilda Swinton et Agnès Varda en 2009 à Cannes, pour la présentation du film "Up" (Pixar)
Les cinéastes Jane Campion et Agnès Varda, facétieuse envers Thierry Frémaux, le directeur du festival de Cannes, en 2017
La grande femme était encore présente au festival du film de Berlin, le 13 février dernier
La grande femme était encore présente au festival du film de Berlin, le 13 février dernier JOHN MACDOUGALL - AFP

Sur le même sujet

Cannes 2022 – La Salle du Soixantième rebaptisée la Salle Agnès Varda

Festival de Cannes

Cinéma : l'acteur et réalisateur français Jean-François Stévenin est décédé à l'âge de 77 ans

Articles recommandés pour vous