Prix de l'énergie

Air France et KLM augmentent le prix de leurs billets en raison de la hausse du prix du pétrole, Brussels Airlines l'envisage aussi

Un avion Boeing 777-300ER de la compagnie Air France-KLM arrive pour se poser sur le tarmac de l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle, le 3 juin 2021.

© AFP

18 mars 2022 à 17:00 - mise à jour 18 mars 2022 à 18:11Temps de lecture1 min
Par Belga

KLM et sa compagnie sœur Air France, réunis au sein du même groupe aéronautique, vont augmenter le prix de leurs billets pour les vols long-courriers à partir de vendredi en raison de la forte hausse des prix du pétrole et donc du kérosène, a indiqué vendredi un porte-parole de la compagnie aérienne néerlandaise au journal De Telegraaf. Chez Brussels Airlines, une augmentation des prix semble également se profiler.

Selon KLM, l’augmentation du prix dépend de la destination et de la classe de voyage. Par exemple, le prix d’un billet en classe économique pour un voyage aller-retour entre Amsterdam et New York augmentera de 40 euros, et le prix d’un billet en classe affaires augmentera de 100 euros.

Cette hausse des prix concerne les vols intercontinentaux hors Europe et ne s’applique qu’aux nouvelles réservations. Les billets déjà achetés ne feront pas l’objet de frais supplémentaires.

Le groupe aérien Lufthansa, et par conséquent sa filiale Brussels Airlines, continue de surveiller la situation afin de prendre des mesures si nécessaire. Mais une démarche similaire à celle d’Air France-KLM semble probable. "En raison de l’évolution actuelle du prix du pétrole brut, une augmentation des prix dans le courant de cette année est probable", reconnait-on chez Brussels Airlines.

Le prix du pétrole était déjà en hausse, mais la guerre en Ukraine l’a fait grimper encore plus. Il s’agit d’un nouveau revers pour les compagnies aériennes, qui volent encore toujours loin des niveaux d’avant la crise du Covid.

Sur le même sujet

Grève des contrôleurs en France : la compagnie Air France annule 55% de ses court et moyen-courriers vendredi

Economie

Un syndicat alerte sur la "fatigue" des pilotes d'Air France, "risque sur la sécurité"

Monde

Articles recommandés pour vous