RTBFPasser au contenu
Rechercher
Icône représentant un article video.

Regions Bruxelles

Alain Maron (Ecolo) : "A terme, le Covid Safe Ticket est condamné à mort"

Alain Maron
03 févr. 2022 à 19:59Temps de lecture16 min
Par Alain Lechien

Jeudi en Prime

Alain Maron - Ministre de la Transition climatique, de l'Environnement, de l'Énergie, de la Propreté publique, de l'Action sociale et de la Santé

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Interrogé dans Jeudi en Prime, le ministre bruxellois de la Santé Alain Maron (Ecolo) a abordé la qualité de l’accueil des résidents des maisons de repos, suite à l’affaire révélée par une enquête sur le groupe privé Orpea. "La situation est connue. Nous voulons donner plus de moyens aux maisons de repos pour traiter mieux les personnes, améliorer l’encadrement : moins de quantité, plus de qualité. Et renforcer les contrôles. Pour être clair : la situation dans certaines maisons de repos est inacceptable". Un nouveau cadre législatif est en préparation qui fera que la proportion de lits gérés par le privé commercial descendra de deux tiers du marché à 50% du marché. Selon le ministre, plus de deux millions d’euros seront consacrés cette année au personnel d’accompagnement des aînés.

Alain Maron répète que les mesures sanitaires prises dans le cadre de la pandémie ne "doivent pas durer un jour de trop. A terme le Covid Safe Ticket est condamné à mort", selon lui. "J’espère qu’on pourra s’en passer le plus rapidement possible".

Sur le même sujet

Débat : Pourriez-vous avoir recours à la chirurgie esthétique ?

C'est pas fini

"La situation s’est grandement améliorée" : l’asbl "Notre bon droit" introduit une nouvelle plainte contre le Covid Safe Ticket en Wallonie

Belgique

Articles recommandés pour vous