Cyclisme Mondiaux

Alec Segaert ravi après sa médaille d’argent : "Je suis peut-être parti trop vite dans ce chrono"

Cyclisme - Mondiaux : Interview d'Alec Segaert après sa médaille d'argent à Wollongong

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

19 sept. 2022 à 08:48Temps de lecture1 min
Par Giovanni Zidda avec Jérôme Helguers

Pour sa première année chez les Espoirs, à 19 ans, Alec Segaert s’est paré d’argent sur le contre-la-montre des Mondiaux de Wollongong. Deuxième derrière le Norvégien Sören Waerenskjold, trois ans plus âgé que lui, le jeune coureur belge était très satisfait de son résultat. Il l’a fait savoir au micro de notre envoyé spécial en Australie Jérôme Helguers.

"Je suis certainement heureux de cette deuxième place derrière Waerenkskold qui était un des grands favoris de cette course. J’ai roulé un contre-la-montre quasiment parfait", s’est réjoui le champion d’Europe en titre de la spécialité.

"Une deuxième place à 16 secondes, c’est un écart quand même significatif mais cette place qui me donne confiance en vue des prochaines années", a poursuivi Segaert, qui avait signé le meilleur temps référence au premier et au 2e pointage.

"Je suis vraiment parti très bien. Peut-être un peu trop bien. J’ai dû me retenir pour ne pas aller trop haut dans les tours. Mais bon à la fin, j’en avais encore sous la pédale pour réaliser un bon deuxième tour. Waerenskjold était encore meilleur que moi. Il est trois ans plus vieux, il a plus de courses professionnelles dans les jambes (NDLR : il roule pour l’équipe pro continentale UNO-X) et un plus grand moteur qu’il a pu utiliser dans son 2e tour. Il a plus d’expérience et roulé de chronos plus longs. J’ai roulé un CLM de 30 km une fois mais les autres c’était à peine plus de 20. Cela pèse dans la balance et c’est pour ça que je peux être satisfait", a analysé la nouvelle recrue de Lotto qui l’a fait signer jusqu’en 2025.

Ambitieux, Segaert espère revenir sur les Mondiaux dans les prochaines années pour viser la victoire. "J’ai encore trois ans devant moi et j’espère pouvoir grimper d’un échelon sur le podium d’ici là. J’étais troisième l’an dernier, deuxième cette année dans la catégorie supérieure, le but c’est de progresser encore."

Cyclisme - Mondiaux : Interview de Serge Pauwels après le chrono des espoirs

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Articles recommandés pour vous