RTBFPasser au contenu

Regions Liege

"Alimenterre", le festival de films documentaires, bientôt à Liège

"Alimenterre", le festival de films documentaires, bientôt à Liège
08 oct. 2020 à 14:252 min
Par RTBF

Jusqu'au 29 octobre, à Bruxelles et en Wallonie, le Festival Alimenterre dessine un avenir via notre assiette.

Alimenterre, c'est un festival de films qui propose de réfléchir sur tout ce qui touche à l’alimentation. Débats, forums, projets, mises en perspective (ou en pratique), tout est bon pour donner un écho puissant aux films projetés.

Mettre en lumière les désordres alimentaires mondiaux

Elise Vendy est responsable du volet liégeois de ce festival. Elle était l'invitée de Liège-Matin ce jeudi. "L'objectif du festival, c'est avant tout de mettre en lumière les désordres agricoles et alimentaires mondiaux, et puis surtout de proposer au public des alternatives pour relever ensemble ces défis à l'échelle locale et mondiale" explique Elise Vendy. "Le but est vraiment de faire prendre conscience du rôle essentiel de l'agriculture et surtout de la nécessité de promouvoir des systèmes alimentaires simples, durables et résilients face à l'agrobusiness qui nous envahit un peu plus tous les jours".

Géographiquement, il y a donc un volet du festival à Liège, puis un peu partout en Wallonie et à Bruxelles: "Le Festival Alimenterre est à l'initiative de l'ONG "SOS Faim" qui est basée à Bruxelles et qui l'organise à Bruxelles. Mais il y a toute une série d'éditions qui sont organisées partout en Wallonie. A Liège, c'est un peu particulier parce qu'il est coordonné par l'ONG que je représente, "Autre Terre", et il est organisé par un collectif d'associations liégeoises locales".

Des rencontres avec les gens de terrain

Un festival de films, mais pas seulement: "Les projections dans les lieux culturels sont toujours suivies de débats avec des experts de terrain, des gens qui permettront au public d'approfondir les thématiques proposées dans les films. Mais au-delà des projections, il y a des activités très concrètes pour pouvoir mettre la main à la terre, mais aussi des manières de découvrir des moyens de fonctionner différemment, avec des produits locaux, des balades à vélo à la rencontre d'agricultrices, d'agriculteurs".

Il est urgent de reconnecter l'humain à son environnement

Et est-ce que la crise du Covid a un peu réveillé les consciences? "C'est en tout cas l'espoir qu'on nourrit" répond Elise Vendy. "On a vu que pas mal de gens découvraient des alternatives à côté de chez eux. On espère que cet engouement va se poursuivre parce qu'on estime qu'il est urgent de reconnecter l'humain à son environnement et de prendre conscience qu'on fait partie de ce système qui est défaillant, mais que grâce à un changement de consommation, grâce à une prise de conscience et à des actes qu'on peut poser, il y a moyen de changer les choses".

Alimenterre, c'est du 11 au 17 octobre, à Liège, dans différents lieux culturels. Toute la programmation sur le site du festival.

Articles recommandés pour vous