Le 8/9

"Aline" : Victoria Sio raconte son travail impressionnant de doublure vocale de Valérie Lemercier et Céline Dion

Victoria Sio pour "Aline"

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

09 nov. 2021 à 09:38Temps de lecture3 min
Par François Saint-Amand

Connue pour son passage dans The Voice France ou ses rôles dans les comédies musicales Le Roi Soleil et Les 3 mousquetaires, Victoria Sio débarque au cinéma. Elle était l’invitée du 8/9 pour expliquer son travail de doublure vocale dans Aline, et présenter son premier EP.

Le 10 novembre, sortira, Aline, un film réalisé par Valérie Lemercier dans lequel la comédienne interprète une jeune chanteuse comparable à Céline Dion. Sans douter des talents musicaux de Valérie Lemercier, il était logique de trouver à cette dernière une doublure vocale. La tâche a été confiée à l’artiste Victoria Sio.

Aline lui permettra, elle espère, de lancer sa carrière solo. Le 8 octobre elle sortait un EP baptisé Tout est bon là, qui s’inscrit dans la suite de son single Belle à moche.

Une arrivée inopinée au casting

Victoria Sio s’est lancée avec beaucoup d’enthousiasme dans ce travail de doublure, elle qui n’avait encore jamais participé au casting d’un film. C’est même après une rencontre fortuite au concert d’Agustín Galiana que la chanteuse française a plongé un peu aveuglément dans ce projet : Bruno Berberes, assis à côté d’elle, lui demande deux démos sur des chansons de Céline Dion. "Puisque Bruno est un pote et que je lui fais confiance, je me suis exécutée bêtement. Je lui ai envoyé mes démos et quelques jours plus tard, je suis rappelée par l’équipe musicale du film" raconte-t-elle.

Loading...

Coller à Céline et Aline sans se dénaturer

Commence alors un travail de longue haleine : se rapprocher de la voix et de l’accent de Céline Dion sans pour autant entrer dans l’imitation pure et dure.

Victoria Sio a bénéficié du coaching d’une professeur de chant américaine pour développer un accent anglais aussi proche de celui de la diva canadienne et d’une professeur québécoise pour travailler une chanson du film marquée par l’accent québécois. "Dès que j’ai su que j’étais prise, je me suis fait une petite playlist avec toutes les chansons de Céline. J’ai imprimé tous les textes, mis les petites annotations pour les respirations, savoir où elle respirait, comment elle prononçait certains mots. Ensuite, quand je suis passée en studio, j’ai fait un travail un peu inverse : avec mon casque et mon micro j’avais un grand écran avec toutes les scènes jouées de Valérie Lemercier mais sans le son. Mon travail, en plus de l’interprétation a été de me synchroniser à sa bouche, à son énergie à elle, plus celle de Céline, mais celle d’Aline" révèle la chanteuse de 35 ans.

Le résultat du travail de Victoria Sio en tant que doublure vocale devait donc être crédible, autant envers Céline Dion elle-même qu’envers le personnage interprété par Valérie Lemercier.

"J’ai donc pu y mettre un peu de mon timbre et je me suis rapproché des intonations de Valérie car dans le film il n’y a pas que des scènes de concert, mais aussi dans sa loge où elle fait des vocalises, elle écoute de la musique dans sa salle de bain. Tout cela a aussi été doublé" précise-t-elle.

Il fallait vraiment que Valérie et moi ne fassions qu’une et qu’on pense que c’est elle qui chante.

S’imprégner des chansons de Céline Dion a aussi permis à Victoria Sio d’explorer la richesse vocale de ce répertoire… et de comprendre pourquoi l’interprète de Pour que tu m’aimes encore reste considérée comme l’une des plus grandes voix de l’histoire de la musique. "On pense qu’il n’y a que la fameuse note tenue d’All By Myself qui est difficile alors que toutes sont compliquées. Au-delà d’être une chanteuse exceptionnelle elle est une technicienne, elle fait ce qu’elle veut avec sa voix" observe-t-elle.

Un EP coup de poing grâce à Mosimann

Les prouesses vocales de Victoria Sio dans Aline lui permettront-elles de se faire connaître enfin du grand public ? La réponse pourrait être positive, d’autant plus que l’artiste française a sorti son premier EP, Tout est bon, après avoir collaboré à diverses comédies musicales.

Ce disque recense ses premières compositions dont le titre FMLP. Ce projet a été arrangé par un nom bien connu, Mosimann, qui s’est occupé des arrangements. Le DJ, chanteur et producteur suisse partage d’ailleurs le même univers électro et variété française que la doublure vocale de Valérie Lemercier et a "donné le ton" à cet EP. "Je ne voulais pas édulcorer ce que je suis car ma base c’est la chanson française avec des mélodies qui évoluent, mais il fallait un univers un peu plus sanguin, et Mosimann m’a amené cela".

Une manière, comme Céline, de jeter des sorts, pour qu’on l’aime (plus) encore ?

Loading...

Du lundi au vendredi, retrouvez l’invité du jour dans Le 8/9 à suivre sur VivaCité et en télé sur La Une. Pour connaître le programme de la semaine, c’est par ici.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous