Economie

Allemagne : Disney se paie le "Global Dream", un bateau de croisière géant

Le "Global Dream" toujours en construction à Wismar en Allemagne, le 26 janvier 2022

© Gregor Fischer

17 nov. 2022 à 11:10 - mise à jour 17 nov. 2022 à 11:27Temps de lecture2 min
Par AFP, édité par K.D.

La division croisière de l’Américain Disney a annoncé l’acquisition du "Global Dream", l’un des plus gros bateaux de croisière au monde, encore inachevé, qui attendait depuis des mois un nouveau propriétaire dans un hangar en Allemagne.

Le groupe asiatique de loisirs et de voyage Genting HK avait à l’origine passé commande du bateau à sa filiale allemande MV Werften. Mais les deux sociétés ont fait faillite, victimes de la pandémie de Covid-19 qui a mis à l’arrêt les croisières.

Plus de 2 milliards d’euros

"Sa construction sera achevée sur l’ancien chantier naval de MV Werften à Wismar sous la supervision de la direction de Meyer Werft", un chantier naval basé à Papenbourg en Basse-Saxe qui a déjà construit trois autres bateaux de croisière du groupe, précise Disney Cruise Line dans un communiqué diffusé dans la nuit de mercredi à jeudi. Le prix de l’achat n’a pas été révélé.

En juin, la direction de MV Werften avait précisé que le bateau, au coût total évalué à 1,5 milliard d’euros, avait encore besoin de 600 millions d’euros pour être terminé.

Mickey et cheminées rouges

Ce navire de 208.000 tonnes brutes devrait être l’un des premiers de l’industrie des croisières à être alimenté par du méthanol vert, l’un des carburants les moins polluants disponibles. Disney Cruise Line prévoit une capacité d’accueil d’environ 6000 passagers et de quelque 2300 membres d’équipage. Il devrait sillonner les mers à partir de 2025.

Le bateau qui sera basé en dehors des États-Unis et "paré des couleurs emblématiques de la flotte, inspirées de Mickey Mouse", avec ses fameuses cheminées rouges.

Le navire, qui est achevé à 75%, était initialement destiné au marché asiatique par l’ancien propriétaire du chantier naval MV, le groupe de croisières chinois Genting Hong Kong. Pendant la pandémie, les chantiers navals MV, puis la société mère, ont cependant fait faillite. Le sort du mastodonte des mers était depuis incertain.

MV Werften avait déposé le bilan en janvier. En juin, le constructeur Thyssenkrupp Marine System avait annoncé le rachat des chantiers navals à Wismar (nord) où il veut fabriquer des sous-marins.

Quelque 2000 salariés étaient employés par les chantiers MV Werften répartis entre les ports de Stralsund, Rostock et Wismar, tous situés en Poméranie occidentale, une ancienne région d’Allemagne de l’Est.

Images AFP (26/01/2022)

Le bateau de croisière géant 'Global Dream' vient d'être racheté par Disney

Pour voir ce contenu, connectez-vous gratuitement

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous