Monde

Allemagne : environ 8000 manifestants d’extrême droite marchent contre l’inflation et le gouvernement Scholz à Berlin

Manifestation à l’appel du parti d’extrême droite AfD contre la politique énergétique du gouvernement et l’inflation, le 8 octobre 2022 à Berlin

© John MACDOUGALL

08 oct. 2022 à 15:11Temps de lecture1 min
Par AFP, édité par K.D.

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté samedi en plein centre de Berlin à l’appel du parti d’extrême droite AfD contre la politique énergétique du gouvernement d’Olaf Scholz et l’inflation, ont constaté des journalistes de l’AFP.

Sous le mot d’ordre "Sécurité énergétique et protection contre l’inflation – notre pays d’abord", environ 8000 manifestants selon la police ont défilé près du Bundestag et la Porte de Brandebourg, dans le centre de la capitale.

Le parti d’extrême droite entend ainsi surfer sur l’impopularité grandissante du gouvernement d’Olaf Scholz, confronté à une hausse des prix de l’énergie et des menaces de pénurie avec la fin de l’approvisionnement russe en gaz et pétrole.

 

Gaz et pétroles russes

Un imposant dispositif policier encadrait le cortège, qui a défilé à proximité de plusieurs contre-manifestations qui ont, elles, réuni quelque 1400 militants antiracistes, selon la police.

Les manifestants, dont certains agitaient des drapeaux allemands, russes ou noir, blanc et rouge, symbole de l’extrême droite allemande, ont scandé "Nous sommes le peuple" ou "Habeck doit partir", référence au ministre écologiste de l’Economie, Robert Habeck, chargé des questions énergétiques.

Des manifestants brandissaient des pancartes "Non à l’armement et à la guerre" pour protester contre les livraisons d’armes occidentales à l’Ukraine, ou encore "Je veux du gaz et du pétrole russes".

Sondages favorables pour l’AFD

Le parti d’extrême droite Alternative pour l’Allemagne (AfD) remonte ces dernières semaines dans les sondages, à environ 15%, après avoir pâti entre 2020 et mi-2022 de ses divisions internes et de son opposition aux mesures anti-Covid.

La mouvance extrémiste de droite, particulièrement active dans les régions d’ex-RDA, se fait aussi entendre avec notamment des manifestations tous les lundis soir dans plusieurs villes du pays. Elle tente ainsi de reproduire le succès de marches organisées à partir de 2014 par le mouvement islamophobe Pegida.

Inscrivez-vous aux newsletters de la RTBF

Info, sport, émissions, cinéma...Découvrez l'offre complète des newsletters de nos thématiques et restez informés de nos contenus

Sur le même sujet

Articles recommandés pour vous