Monde Europe

Allemagne : une voiture percute des passants à Berlin, faisant un mort et plus d'une douzaine de blessés

08 juin 2022 à 09:17 - mise à jour 08 juin 2022 à 12:38Temps de lecture2 min
Par AFP, édité par Estelle De Houck

Une personne été tuée et huit autres grièvement blessées par une voiture qui a percuté des passants, mercredi, dans une artère fréquentée de Berlin et dont le conducteur, dont on ignore les motivations, a été arrêté, ont annoncé les autorités.

Les secours ont dénombré "plus d'une douzaine de blessés" dont cinq se trouvent "entre la vie et la mort" et trois autres sont "gravement blessées", selon les pompiers. Tous ont été transportés à l'hôpital.

Le véhicule, une Renault Clio gris métallisé, est venu s'encastrer vers 10H30 (08H30 GMT) dans la vitrine d'un magasin de parfumerie, semant l'émoi dans ce quartier commercial et touristique situé près du jardin zoologique, à l'ouest de la capitale, frappé en 2016 par un attentat au camion bélier.

Enquête en cours

La police de Berlin a dit ignorer à ce stade s'il s'agit d'un acte intentionnel ou d'une perte de contrôle du véhicule ou "peut-être même d'une urgence médicale".

"L'enquête est en cours et il est trop tôt pour spéculer sur les motifs" de l'acte, a souligné un porte-parole du ministère de l'Intérieur.

Son auteur a été maîtrisé par des passants puis interpellé par des policiers, a indiqué sur place un responsable de la police, Thilo Cablitz. Il s'agit d'un Germano-Arménien de 29 ans. 

Quelque 130 policiers ont été déployés sur les lieux, ainsi que 80 pompiers, sécurisant la chaussée, prodiguant des soins sur place et interrogeant les témoins.

Le conducteur a d'abord percuté un groupe de passants "avant de poursuivre sa course" sur environ 150 à 200 m puis de la finir "dans une vitrine", a indiqué Thilo Cablitz.

Une enseignante 

Selon plusieurs médias, la victime décédée est une enseignante qui accompagnait ce groupe. Un corps recouvert de couvertures bleue et blanche était allongé sur la chaussée dans les heures suivant le drame, ont constaté des journalistes de l'AFP.

La Renault Clio, immatriculée à Berlin, était également visible, encastrée dans la vitrine du magasin, portière passager ouverte.

Les faits ont suscité la stupéfaction, la maire social-démocrate de Berlin, Franziska Giffey, se disant "profondément bouleversée", tout comme le gouvernement allemand.

Une zone très fréquentée

Ils se sont déroulés à proximité de l'église du Souvenir, monument phare de la partie occidentale de la capitale allemande, situé sur l'une des artères commerciales les plus fréquentées de Berlin, le Kurfürstendamm.

C'est également là que le 19 décembre 2016, un attentat islamiste au camion bélier avait tué 12 personnes sur un marché de Noël installé au pied de l'église. 

Sur le même sujet

Berlin : placement en psychiatrie du chauffard qui a lancé sa voiture sur des piétons

Monde Europe

Allemagne : l’homme qui a percuté des passants à Berlin souffre de troubles psychologiques

Monde Europe

Articles recommandés pour vous